Election municipale annulée à Dessenheim, dans le Haut-Rhin

L'élection municipale du 15 mars à Dessenheim a été invalidée en raison de plusieurs erreurs figurant sur des bulletins de vote, relevées par l'opposition du conseil municipal. La date de la nouvelle élection, devant tenir compte des sénatoriales, n'a pas encore été fixée par la préfecture.

Les électeurs de Dessenheim vont devoir revoter pour l'élection de leur conseil municipal à la suite d'un recours devant le tribunal administratif de Strasbourg.
Les électeurs de Dessenheim vont devoir revoter pour l'élection de leur conseil municipal à la suite d'un recours devant le tribunal administratif de Strasbourg. © Alexandre Marchi, Maxppp
Les habitants de Dessenheim, commune du Haut-Rhin, devront voter à nouveau pour élire leurs conseillers municipaux. Un courrier envoyé par la mairie mercredi 22 juillet les ont informés de l'invalidation de l'élection municipale du 15 mars dernier. Le maire de Dessenheim, Sébastien Allion, précise dans ce courrier qu'un recours a été porté devant le tribunal administratif de Strasbourg par un membre de l'opposition siégeant au conseil municipal.
 
Ce recours, déposé le 26 juin, qui a pour conséquence d’annuler l’élection, porte sur trois éléments figurant sur des bulletins de vote:
- l'écriture du terme "origine" au lieu de "nationalité" pour l'un des colistiers venant du Portugal ; 
- la mention du nom de l'imprimeur ;
- la mention d'un nom marital d'une des colistières au lieu de son nom de jeune fille.
 

Le courrier de la mairie de Dessenheim


L'élection est reportée sine die pour l'instant. C'est à la préfecture du Haut-Rhin de fixer une nouvelle date, échéance qui doit prendre en compte les élections sénatoriales de septembre prochain. Selon le maire de Dessenheim les nouvelles élections municipales devraient se tenir après les sénatoriales pour une question de timing: "Avant, on n'aurait pas le temps nécessaire pour désigner les grands électeurs pour élire les sénateurs", précise Sébastien Allion.

Les sénateurs sont en effet renouvelés par les grands électeurs, eux-mêmes désignés par les conseils municipaux à l'échelle du département, or la commune de Dessenheim a déjà désigné ses grands électeurs lors d'un vote ce mois de juillet. "Si on repart sur des élections et si jamais elle doit avoir avant les élections sénatoriales cela invalide complètement la désignation des grands électeurs et cela risque de mettre un petit peu le bazar." 

Le maire en place reconnait que le "coup est bien joué" de la part de la partie adverse mais il déplore un très mauvais calcul pour les habitants: "Cela va grandement handicaper les affaires de la commune car nous ne pourrons gérer que les affaires courantes sans pouvoir lancer de grands projets or nous avons des projets d'importance pour le village."

Pour l'opposant Jean-Paul Meyer, il ne s'agit pas d'erreurs mineurs: "Le bulletin doit être neutre, sur les autres documents vous pouvez mettre ce que vous voulez. Tous les imprimeurs savent que il est interdit de faire mention de leur nom sur les bulletins. Je trouve gros de ne pas le savoir ou de ne pas l'avoir vu.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter