Une œuvre, un musée, une histoire : Bartholdi, le père alsacien de la statue de la Liberté

Né le 2 août 1834 à Colmar (Haut-Rhin), Auguste Bartholdi a conçu la célèbre statue de la Liberté. Son inauguration a eu lieu en 1886, à New York (États-Unis).
 

Une cigogne sur la réplique de la statue de la Liberté de Colmar, tout un symbole.
Une cigogne sur la réplique de la statue de la Liberté de Colmar, tout un symbole. © Thierry Gachon, MaxPPP
Que le peuple américain le veuille ou non, la statue de la Liberté est alsacienne. Son concepteur, le sculpteur français Auguste Bartholdi, est né à Colmar le 2 août 1834. La statue de la Liberté a été offerte en 1886 par la France aux États-Unis afin de commémorer le centenaire de leur déclaration d’indépendance en 1776 (avec un petit retard de 10 ans, donc). Pour l’anecdote, un autre Français a participé à l’édification de la statue: il s’agit de Gustave Eiffel, qui a œuvré sur la charpente.
Construction d’une des mains de la statue de la Liberté dans l’atelier parisien d’Auguste Bartholdi (visible sur la photographie). La statue, démontée ensuite et répartie dans des centaines de caisses, a été envoyée vers les États-Unis par bateau.
Construction d’une des mains de la statue de la Liberté dans l’atelier parisien d’Auguste Bartholdi (visible sur la photographie). La statue, démontée ensuite et répartie dans des centaines de caisses, a été envoyée vers les États-Unis par bateau. © Domaine public
La capitale du Haut-Rhin, depuis le début du XXe siècle, fait vivre le souvenir de cet artiste illustre. Dans le cadre de notre série de l’été ‘’Une œuvre, un musée, une histoire’’, Nadine Ly est allée à la rencontre de la conservatrice du musée Bartholdi, Isabelle Bräutigam, et l’architecte Emmanuel Lenys.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs international sculpture culture art