Cet article date de plus de 4 ans

Histoires 14-18 : la poupée Gretel

Nouveau Noël de guerre. En ce 25 décembre 1916, peu de jouets sous le sapin. La période est aux restrictions pas à la fête. Mais pour les enfants de familles privilégiées, un jouet est particulièrement prisé : un couple de poupées, Gretel et Yerri, deux alsaciens sortis de l’imagination de Hansi…
© Collection privée Musée Hansi de Colmar/France 3

Hansi, le "papa" de Gretel

L’artiste alsacien s’est inspiré quelques années plus tôt de la figure de la jeune Alsacienne endeuillée, inventée par le peintre Jean-Jacques Henner en 1871 après l’annexion de l’Alsace à l’empire allemand. En 1909 sous la plume d’Hansi naît la petite Gretel, charmante fillette à la mine réjouie un bouquet de fleurs ou un bretzel à la main.

D'icône alsacienne à icône française

Gretel apparaît d’abord sur des cartes postales éditées pour des œuvres de charité de Colmar… Après l’entrée en guerre, Hansi, très francophile et antigermanique, lui attribue, en plus de son parapluie rouge et de son panier, un pioupiou dans la main droite… Le succès est immédiat, Gretel devient une icône dans le cœur des Français.

L'ancêtre des produits des dérivés

En 1916, l’éditeur parisien Gallais propose à Hansi de fabriquer une poupée Gretel… L’artiste alsacien accepte et lui crée même un petit compagnon, Yerri, issu, lui aussi du célèbre ouvrage de l’auteur « Mon village »… Le petit couple d’Alsaciens arborant fièrement les couleurs tricolores est né… Il sera fabriqué jusqu’en 1921… Un siècle plus tard, les poupées se vendent 600 euros aux enchères.

durée de la vidéo: 01 min 45
Histoires 14-18 : la poupée Gretel ©France 3

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoires 14-18 il y a cent ans histoire