100 collégiens chantent un oratorio pour le centenaire de la fin de la guerre 14/18

100 collégiens chantent "1918, l'homme qui titubait dans la guerre", un oratorio d'Isabelle Aboulker / © Vincent Lemiesle, France3 Alsace
100 collégiens chantent "1918, l'homme qui titubait dans la guerre", un oratorio d'Isabelle Aboulker / © Vincent Lemiesle, France3 Alsace

100 collégiens de Fortschwihr participent au projet mené par leurs professeurs: chanter l'oratorio, "1918, l'homme qui titubait dans la guerre", avec l'Orchestre Symphonique de Mulhouse. Une année de travail pour une unique représentation dans le cadre du centenaire de la fin de la guerre 14/18.

Par Vincent Lemiesle

C'est un projet un peu fou, né de la rencontre entre élèves du collège de Fortschwihr et l'OMS (Orchestre Symphonique de Mulhouse), impulsé par le département du Haut-Rhin dans le cadre du parcours à la sensibilisation musicale. Un projet mené tout le long de l'année scolaire par leurs professeurs d'éducation musicale Laëtitia Vautrin-Spinelli et Emmanuel Remy, en partenariat avec l'Opéra Studio de Strasbourg. En tout 100 collégiens, choristes néophytes, 25 instrumentistes de l'OMS, 2 solistes et un récitant sont réunis sur scène pour l'interprétation d'un oratorio composé par Isabelle Aboulker, "1918, l'homme qui titubait dans la guerre", en hommage aux victimes de la Grande Guerre. Le projet, monté autour de la commémoration de la fin de la première guerre mondiale, a obtenu le label Centenaire.
 
Les collégiens choristes et l'Orchestre Symphonique de Mulhouse en répétition / © Vincent Lemiesle, France 3 Alsace
Les collégiens choristes et l'Orchestre Symphonique de Mulhouse en répétition / © Vincent Lemiesle, France 3 Alsace


Un travail de titan pour ces collégiens qui pour la plupart d'entre eux n'avait jamais chanté. Il aura fallu 65 heures de répétition, étalées sur l'année scolaire, pour faire de ces élèves des choristes en herbe. Une prouesse d'autant plus méritoire que l'oeuvre d'Isabelle Aboulker est destiné à des enfants confirmés dans le chant. Chaque élève a dû apprendre à placer sa voix, articuler, se placer dans l’espace, maîtriser son corps, améliorer sa concentration, mobiliser son énergie et travailler en groupe. Sans oublier un travail conséquent de mémorisation puisque l’intégralité de l’oeuvre est exécutée sans texte ni partition.
Après un premier filage en présence de tous les exécutants dans la grande salle de répétition de la Filature de Mulhouse et une répétition générale, le concert, unique, sera donné le 4 juillet à l’Espace Ried Brun de Muntzenheim.


Le reportage de France 3 Alsace
 
Concert des choristes du collège de Fortschwihr
Ils ont répété toute une année, 100 élèves du collège de Fortschwihr vont chanter: "1918, l'homme qui titubait dans la guerre", un oratorio à la mémoire des soldats de la grande guerre. Une collaboration avec l'orchestre symphonique de Mulhouse qui va les accompagner dans une représentation unique à Muntzenheim.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus