A Mulhouse, à la Toussaint, vous pouvez payer le loyer de votre tombe

Publié le Mis à jour le
Écrit par Karine Gélébart
Le service en charge des cimetières à Mulhouse gère 45.000 concessions, dont 38.000 au cimetière central. Environ 5.000 d'entre elles doivent être renouvelées chaque année pour 10, 15 ou 30 ans.
Le service en charge des cimetières à Mulhouse gère 45.000 concessions, dont 38.000 au cimetière central. Environ 5.000 d'entre elles doivent être renouvelées chaque année pour 10, 15 ou 30 ans. © Loïc Schaeffer/France Télévisions

Où se faire enterrer ? Comment gérer la concession funéraire familiale ? Des questions à se poser, car des règles très strictes les encadrent. Chaque commune gère ses cimetières, et donc les concessions. A Mulhouse, ce service est ouvert en ce jour de Toussaint, consacré au souvenir des défunts.

Dans les allées des cimetières mulhousiens, l'heure est bien sûr au recueillement en ce 1er novembre. Mais dans le bureau d'accueil du cimetière central, il peut aussi être question d'argent, et cela n'a rien de déplacé. Car pour avoir le droit de reposer dans une tombe, ou pour laisser ses proches occuper l'emplacement acquis par la famille, il faut s'acquitter d'un loyer, appelé concession, à renouveler régulièrement.

Pour faciliter les démarches, le service en charge des concessions funéraires est ouvert tout le week-end de la Toussaint, car pour les familles qui vivent loin des tombes familiales, ce jour de souvenir des défunts est l'occasion de venir s'y recueillir. Et de se pencher donc sur la question du renouvellement de la concession funéraire. 

C'est le cas de ces deux femmes, une mère et sa fille, venues aujourd'hui prolonger le bail de la tombe familiale. "Pour moi, ça fait partie de la chaîne familiale, c'est quelque chose qui nous a précédés et qui va nous succéder, donc j'y suis attachée."

A Mulhouse, 4.000 concessions à renouveler chaque année

A Mulhouse, ce renouvellement concerne environ 4.000 concessions chaque année, sur les 45.000 gérées dans les quatre cimetières municipaux. Deux tiers des tombes sont renouvelés lorsque la concession arrive pour la première fois à échéance, il n'y en a plus qu'un tiers pour le deuxième renouvellement. Au total 1000 à 1.500 tombes ne sont pas renouvelées chaque année.

Parfois, les familles héritent d'une concession alors que ce sont des personnes qu'elles ne connaissent pas qui y sont enterrées. elles n'ont parfois pas mis un pied dans le cimétière. Pour les aider à retrouver trace du caveau et des membres de leurs familles qui y sont inhumées, les services de la ville ont installé une borne interactive à l'entrée du cimetière central, qui permet de repérer les tombes repertoriées, mais aussi de savoir quand les concessions arrivent à échéance, afin de lancer les démarches de reconduction à temps.

En cette année 2021, les familles doivent penser aux renouvellements pour toutes les concessions acquises, ou renouvelées, en 1991 pour une durée de 30 ans, en 2006 pour les concessions de 15 ans, et enfin en 2011 pour les tombes dites ordinaires, emplacements acquis pour une durée de dix ans (durée que la Ville de Mulhouse ne propose plus depuis trois ans).

322 euros pour 15 ans

Une concession funéraire fonctionne comme une location : le terrain appartient à la commune, l'emplacement est alloué à la personne ou la famille qui en fait la demande. Chaque commune gère son cimetière et fixe les tarifs de ses concessions : à Mulhouse, par exemple, il en coûte 322 euros pour occuper une tombe pendant quinze ans, 644 euros pour une concession de 30 ans.

Quelques règles d'attribution des concessions

Si chaque commune gère ses concessions, et leurs tarifs, le fonctionnement de ce système d'attribution est lié à un certain nombre de règles qui s'appliquent partout. En voici quelques-unes (vous les trouverez dans leur totalité sur les sites des préfectures) : 

  • pour avoir le droit de reposer dans une commune, il faut y être décédé, ou bien y être domicilié au moment de sa mort, ou bénéficier d'une concession familiale, ou enfin être y inscrit sur la liste électorale dans le cas où on vit à l'étranger.
  • la demande de concession se fait nécessairement dans la commune dont dépend le cimetière.
  • une concession appartient à la personne qui en fait l'acquisition, et à sa mort, à ses hérietierts (qui doivent donc se charger à leur tour de la renouveler).
  • une commune peut récupérer une concession dans deux cas : à la fin de la durée d'une concession que personne ne souhaite renouveler, ou bien en cas d'abandon constaté, si la concession a plus de 30 ans, que la dernière inhumation s'est faite il y a plus de dix ans et en avertissant la famille ; un délai de trois ans après le constat d'abandon est alors respecté.

Le service des cimetières de Mulhouse accueille le public au cimetière central en semaine de 8h15 à 11h30, et de 14h à 16h30, et exceptionnellement en ce week-end de Toussaint de 9h à 17h.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.