Déconfinement : le couple de coiffeurs à poil d'Ungersheim reprend du service

À compter du samedi 28 novembre, le salon de coiffure L'Hair stylé à Ungersheim (Haut-Rhin) va pouvoir rouvrir ses portes. Le couple gérant les lieux, Jessica et Olivier Perret, avait posé nu pour dénoncer la fermeture de leur commerce due au reconfinement. C'est un soulagement de pouvoir reprendre.
Jessica et Olivier dans le plus simple appareil
Jessica et Olivier dans le plus simple appareil © Jessica Perret
Jessica et Olivier Perret tiennent le salon de coiffure L'Hair stylé à Ungersheim (Haut-Rhin). Ce couple mécontent avait posé nu pour dénoncer la fermeture de leur commerce pendant le reconfinement de novembre 2020.

La réouverture de la majeure partie des commerces jugés non-essentiels, annoncée par Emmanuel Macron pour le samedi 28 novembre, est donc vue comme une bonne nouvelle... mais interroge aussi. Jessica Perret se trouvait ce mercredi 25 novembre au comptoir de son salon, près de Mulhouse (voir sur la carte ci-dessous). Entre deux rendez-vous téléphoniques ("un tous les trois minutes"), elle s'est expliquée auprès de France 3 Alsace.
 
"C'est super, je suis très très heureuse. Le confinement, c'est quand même long... Quand on a l'habitude d'avoir un rythme de travail, c'est dur de ne plus en avoir du tout. Au passage, je suis très fortement impressionnée par les mères au foyer, qui passent la journée à gérer la maison et les enfants. Moi, je ne pourrais pas."

"Quand j'ai vu le président annoncer la réouverture, j'ai pensé que c'était une bonne nouvelle... mais sous plusieurs conditions. Car tout n'est pas encore clair."
 
"On a souvent deux clients par coiffeur, on fait la coupe de l'un pendant la pose de la couleur de l'autre, par exemple. Cela peut donc faire jusqu'à six clients en même temps... On a plusieurs questions sans réponses pour le moment. Elles arrivent vite, heureusement, et je pense que ça va s'éclaircir au fil des jours. Mais on ne peut pas attendre une journée avant de faire la reprise des rendez-vous."
 

Le salon est prêt

Il y aura assez de shampoings pour cette réouverture... et de gel hydroalcoolique. "Tout ce qui est matériel de désinfection, plaques de plexiglas... on a. On avait déjà suite au premier déconfinement." Ne manque donc plus... que la clientèle.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement santé société covid-19 économie crise économique