Féminicide dans le Haut-Rhin: ce que l'on sait de la femme, enceinte, morte percutée par son ex-conjoint en voiture

Hospitalisée dans un état grave vendredi 17 mai après avoir été percutée par son ex-conjoint en voiture à Riedisheim (Haut-Rhin), la jeune femme de 33 ans, enceinte, est morte dans la nuit de samedi à dimanche. Le suspect faisait l'objet d'une mesure d'éloignement après avoir été emprisonné en avril.

La victime avait été hospitalisée avec de multiples traumatismes vendredi à Mulhouse (Haut-Rhin), après avoir été percutée volontairement par son conjoint en voiture à Riedisheim. Elle est décédée samedi 18 mai, a-t-on appris auprès du parquet de Mulhouse, confirmant une information d'une source policière.

Vendredi soir, alors qu'elle venait de descendre de la voiture de son ex-compagnon, ce dernier se serait éloigné avant de revenir la percuter. Victime d'un important traumatisme crânien, elle avait été héliportée au CHU de Strasbourg, où elle est décédée samedi soir. La victime, âgée de 33 ans, était enceinte. 

L'homme, âgé de 44 ans, était déjà connu pour des faits de violence conjugale, pour lesquels il avait écopé le 3 avril dernier de 18 mois de prison dont 10 avec sursis probatoire, avec obligation de porter un bracelet électronique, bracelet qui n'avait pas encore été posé. Il avait fait l'objet d'une interdiction d'entrer en contact avec la victime. 

Les deux ex-conjoints ont eu un enfant ensemble. Après la séparation, l'homme avait quitté la région, mais vendredi soir, il est venu récupérer des affaires personnelles. L'homme et son ancienne compagne auraient passé la soirée ensemble, une soirée alcoolisée qui s'est à nouveau terminée par une dispute et des coups. Après un premier passage aux urgences, vers 20h30, la jeune femme aurait rappelé l'homme pour la ramener, et à l'issue d'une nouvelle dispute, celui-ci aurait fait descendre sa passagère, puis l'aurait volontairement renversée avec son véhicule. 

Mise en examen pour homicide aggravé

La police nationale a été prévenue vendredi 17 mai, peu après 21h30. Deux témoins présents sur place à l'arrivée des forces de l'ordre ont rapporté que la victime aurait eu un différend avec un homme, selon notre source. L'homme en question aurait ensuite demandé à la victime de sortir du véhicule, avant de s'éloigner puis de revenir pour la percuter. Quelque temps plus tard, alors que les policiers avaient établi un périmètre de sécurité et effectuaient les vérifications d'usage, un véhicule noir s'est approché de la zone. 

"Le conducteur, manifestement alcoolisé, a refusé de se soumettre à un test de dépistage et s'est montré agressif, raconte notre source. Il a fini par reconnaître avoir eu une dispute avec la victime."

L'homme a été mis en examen pour homicide aggravé. Il a été placé en détention provisoire. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité