Mulhouse: les salles de sport affrontent les difficultés

Durant l’année 2020 les salles de sport ont été contraintes de fermer pendant 6 mois. Les exploitants tentent de trouver des solutions pour sauver leur activité. Dans le secteur de Mulhouse, l’entreprise Gymnase Fitness Club (GFC) ne baisse pas les bras.

Les appareils à l’arrêt dans la salle du groupe Gymnase Fitness Club à Mulhouse
Les appareils à l’arrêt dans la salle du groupe Gymnase Fitness Club à Mulhouse © Nicolas Meyer/France3 Alsace

Un marché tendu

Avant la crise sanitaire les salles de sport ont poussé comme des champignons. Marc Zenou, le président du groupe mulhousien GFC nous raconte: « J’ai démarré en 2004, nous étions les seuls sur le marché. Les deux dernières années j’ai compté 25 nouvelles salles dans l’agglomération mulhousienne. Même si la concurrence peut dynamiser un secteur d’activité, l’arrivée de franchises proposant des abonnements à bas prix nous a obligés à nous adapter. »

Propriétaire de cinq structures, le groupe doit se séparer de deux d’entre elles pour garder son équilibre financier. La crise sanitaire s’abat sur Mulhouse et l’entreprise est à la merci des mesures prises pour contenir le virus.

 

L’obligation de s’adapter

Pour Marc Zenou il est inutile de crier à l’injustice.« Je comprends la situation et je l’accepte, nous avons la chance en France d’être accompagnés. Je peux garder mon équipe d’une trentaine de salariés grâce au chômage partiel. Le prêt garanti par l’Etat et un fond de soutien de 10.000 euros nous permet de survivre ».

L’entreprise vit grâce aux abonnements de ses clients et la moitié d’entre eux sont restés fidèles à leurs salles de sport pour soutenir l’activité. Les coachs ont pu assurer des cours en ligne dès le 17 Mars, et certains cours collectifs ont été assurés en extérieur pendant le déconfinement.

Depuis le 29 Octobre 2020 il est possible de rouvrir les salles pour une petite partie de la population: les policiers, gendarmes, douaniers, pompiers, mais aussi les personnes invalides, professionnels du sport, sportifs de haut niveau et toutes personnes munies d’un certificat médical attestant de la nécessité de faire du sport.

Un coach sportif à l'entrainement au Gymnase Fitness Club à Mulhouse
Un coach sportif à l'entrainement au Gymnase Fitness Club à Mulhouse © Nicolas Meyer/France3 Alsace

Réouverture particulière lundi 11 janvier

En temps normal, le début d’année est essentiel. Sonia Talhi est directrice des salles du groupe Gymnase Fitness Club (GFC). Tous les ans elle constate un regain d’activité en janvier. «C’est le mois des bonnes résolutions, le moment où l’on se reprend en main, il y a beaucoup de nouvelles adhésions ».

Pour la gérante, il était inconcevable de ne pas rouvrir la structure principale à cette période. La salle Mulhouse Nord n'accueillera qu'une partie de ses clients à partir de lundi 11 janvier.  « Normalement il y a entre 500 et 700 entrées par jour, on ne sait pas à quoi s’en tenir à partir de lundi, il se peut qu'on travaille à perte. » Malgré les fortes contraintes sanitaires et le coût de fonctionnement très important de cette salle de 2500 m² Sonia Talhi et son équipe souhaite prendre ce risque.

 

Une situation qui risque de durer

Le président et la directrice de GFC ne se font pas trop d’illusions. La situation sanitaire risque d’être fragile jusqu’au printemps prochain. En attendant l’équipe s’accroche à l’espoir d’une vaccination efficace pour reprendre une activité normale.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport économie santé société