Résultats des municipales à Kingersheim : Laurent Riche élu au premier tour

Laurent Riche a été élu avec 64,7% au premier tour à Kingersheim / © France Télévisions
Laurent Riche a été élu avec 64,7% au premier tour à Kingersheim / © France Télévisions

Le premier tour des élections municipales à Kingersheim (Haut-Rhin) a eu lieu le dimanche 15 mars. Laurent Riche a été élu avec 64,7%.

Par Vincent Ballester

Le premier tour des élections municipales s'est joué entre trois têtes de liste, à Kingersheim (Haut-Rhin), le dimanche 15 mars 2020. Et c'est Laurent Riche (DVG) qui l'emporte avec 64,70 %. Il devance la liste de Philippe Maupin 29,19 % (DVD) et celle de Fadi Hachem 6,11% (DVC).

En 2014, Jo Spiegel (PS) s'était imposé avec 59% des voix, remportant de fait l'élection dès le premier tour. Le taux d'abstention avait été de 44%. En 2020, le coronavirus renforce cette abstention : le tweet ci-dessous indique que la mairie a pris des mesures. La participation s'est élevée à 67,49 %.
 

Jo Spiegel (DVG), c'est presque un monument à Kingersheim. Maire depuis 1989, cet édile proche de sa population a fait d'une modeste cité de 13.000 âmes l'une des têtes de pont de la démocratie participative en France.

Mais il ne se représente pas : vous pouvez voir ses derniers jours en tant que maire dans le reportage ci-dessous. Après sa cinquième élection en 2014, il avait déclaré qu'il ne se représenterait pas. Et, fait assez rare pour être souligné dans le monde politique, il a tenu parole.
  

Les enjeux du scrutin

L'adjoint aux finances Laurent Riche (DVG) a longtemps été son bras-droit. C'est son successeur naturel, son "dauphin", mais il n'aime pas ce terme. Mais Philippe Maupin (DVD), veut lui aussi récupérer la mairie : il a essayé en 2014 et retente son coup pour 2020. Un troisième homme, Fadi Hachem, revendique sa position de "cavalier solitaire". Tous trois louent la démocratie participative. Mais ne souhaitent pas l'appliquer de la même manière...
 
 

Les forces en présence

Au 13 mars 2020, trois listes ont été officiellement déposées à la préfecture du Haut-Rhin :
  • Laurent Riche (Kingersheim une ville qui rassemble)
  • Fadi Hachem (Kingersheim la vie ensemble)
  • Philippe Maupin (Kingersheim nouvelle ère)
 

La petite phrase qu'on retient de la campagne

Au terme d'un débat sur le plateau de France 3 Alsace l'opposant à ses deux concurrents, Philippe Maupin s'est essayé à l'anaphore. Pas très loin du "Moi président" si cher à François Hollande : "Élu maire, je m'engage à inviter le groupe minoritaire à la fête de Noël des seniors, contrairement au groupe actuel. Élu maire, je m'engage à ce que le groupe minoritaire soit associé à l'ensemble des projets et travaux municipaux, contrairement au groupe actuel. Élu maire..." (etc.) Si Hollande a gagné, cela reste à voir pour Maupin.
 

Tous les résultats des municipales en direct sur France Info

Sur France Info, retrouvez le détail des résultats du premier tour des municipales à Kingersheim : voir aussi la carte ci-dessous. 
 

Sauf circonstances exceptionnelles liées au coronavirus, le deuxième tour des élections municipales aura lieu le dimanche 22 mars.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus