VIDEO. Des familles furieuses contre le manque de personnel à l'Ehpad de Kembs dans le Haut-Rhin

durée de la vidéo : 00h02mn34s
Plusieurs familles de résident ont manifesté leur mécontentement à la direction de la maison de retraite de Kembs ce dimanche 30 juillet. ©Carine Feix

Des familles de résidents ont pris à partie la direction de l'Ehpad Les Fontaines, à Kembs, ce dimanche 30 juillet. Plusieurs d'entre elles ont porté plainte à la gendarmerie. La direction évoque "des problèmes de recrutement".

Des familles aidant à nettoyer ou servant les repas aux résidents, faute de personnel. Ce sont les scènes auxquelles on pouvait assister ce samedi 29 juillet au soir à l'Ehpad Les Fontaines à Kembs, alors que la seule infirmière présente dans un établissement de 84 lits - dont la moitié dédiée aux malades d'Alzheimer - contactait la gendarmerie par désespoir.

Selon les proches, la situation s'était dégradée depuis plusieurs mois avec une succession de départs au sein du personnel. Certains d'entre eux ont porté plainte contre l'Ehpad ce dimanche. "Ma maman a été diagnostiquée de la légionellose depuis le 6 juillet et on n'a même été informés par l'Ehpad", regrette Christine Marie.

Doris Grienenberger, elle, affirme que sa mère est "alitée depuis huit jours avec la même chemise de nuit". Quant à Christiane Beck, dont la mère est morte en juin après l'agression d'un autre résident, elle est convaincue que sa mère "aurait été encore en vie s'il y avait eu plus de personnel sur place".

Des "difficultés de recrutement" selon la direction

Selon les proches et les membres du personnel, la situation s'est dégradée depuis le rachat de l'établissement par le groupe Bridge fin 2021. "Elles craquent, physiquement, mentalement, les unes après les autres...On n'arrive plus à faire face et ce sont les résidents qui en patissent", souffle Géraldine Duroyon, aide-soignante représentante du personnel. 

Chacun avait ses griefs contre la direction, qui était présente ce dimanche devant l'établissement. "Nous faisons appel à l'intérim, explique Pascale Schepard, directrice des Ehpad Les Fontaines Kembs et Lutterbach. J'ai même fait appel à l'école d'infirmières. Mais bon nombre de salariés sont allés en Suisse, or nous ne sommes pas en capacité de nous aligner sur les salaires suisses." Les familles ont alerté l'Agence régionale de santé (ARS) sur la situation, qui a par ailleurs déjà été mandatée d'une inspection visant l'établissement en 2022. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité