VIDEO - Insolite: dix vaches vosgiennes en transhumance dans les rues de Mulhouse

Petite surprise ce samedi matin pour les Mulhousiens : dix vaches ont parcouru les rues de la ville, une micro-transhumance, comme un clin d'oeil de la part des éleveurs, mais aussi l'occasion de rappeler l'importance économique et patrimoniale de ces animaux. 

Les vaches des Vosges parcourent les rues de Mulhouse, ici devant le temple Saint-Etienne
Les vaches des Vosges parcourent les rues de Mulhouse, ici devant le temple Saint-Etienne © Géraldine Dreyer, France télévisions

En pleine semaine d'Ochterputz dans le quartier historique de Mulhouse, (la tradition de nettoyage de printemps invite à faire le ménage à fond dans les maisons mais aussi dans les rues ou le long des cours d'eau entre autre), une petite dizaine de vaches a défilé dans les rues de la ville, allant même faire un détour par la place de la Réunion. 

Ces vaches sont celles de la famille Wherey de la Vallée de Munster.  Ce sont elles que l'on voit paître dans les montagnes en été, elles qui entretiennent les espaces ouverts, qui donnent leur lait pour nos barrikaas (littéralement fromage de montagne), le munster et les yaourths. L'occasion aussi pour la famille de rappeler aux marcheurs et autres adeptes du grand air, que les fermes auberges vont bientôt (on l'espère) rouvrir.

Les Vosgiennes traversent la ville de Mulhouse
Les Vosgiennes traversent la ville de Mulhouse © Géraldine Dreyer / France télévisions

 Ces vaches, toutes jolies qu'elles sont, représentent aussi un outil économique pour les éleveurs. Aujourd'hui Dany et Michel ont repris l'exploitation de leur père Jean et à défaut de salon de l'agriculture, ils ont trouvé cette façon de se rappeler au bon souvenir des citadins, quelques semaines avant la vraie transhumance. 

Pas peu surpris les Mulhousiens ce samedi, de voir passer des vaches dans les rues de leur ville
Pas peu surpris les Mulhousiens ce samedi, de voir passer des vaches dans les rues de leur ville © Géraldine Dreyer / France télévisions

Les agriculteurs-éleveurs veulent ainsi mettre en lumière la tradition ancestrale de la transhumance. L'organisme de sélection de la race vosgienne soutient aussi cette démarche, et tous espèrent faire inscrire la transhumance au patrimoine immatériel mondial de l'Unesco. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie animaux nature insolite