Une nuit de la Saint-Sylvestre agitée en Alsace

La nuit du Nouvel An a connu son lot d'incidents: mains abîmées à cause des pétards, voitures brûlées, violences urbaines. A Lauterbourg, un homme a été grièvement blessé à l'oeil suite à une mauvaise manipulation de fusée. 

Par Cécile Poure

On commence par les bonnes nouvelles, une fois n'est pas coutume. Place Kléber à Strasbourg, les barrages filtrants ont bien marché. Pas de gros calibres, pas d'accidents. Le passage à la nouvelle année s'est fait dans le calme, dans une ambiance bon enfant.

Dans les autres quartiers de Strasbourg, les choses ont été un peu différentes. Comme chaque année, des voitures ont été incendiées. Les principales zones concernées ; Poteries, Esplanade (où des jets de pétards ont visé la police vers 1 heure du matin donnant lieu à des échauffourées) Hautepierre et Neuhof. Selon des sources policières, pour la zone de Strasbourg, il y a eu 70 feux de véhicules dont 20 par propagation et 18 tentatives. des chiffres qui seraient en hausse. Mais la préfecture a prévenu qu'elle ne communiquerait pas sur le nombre de véhicules incendiés.

Au Neuhof, rue de la Klebsau, les voitures brûlées étaient légion.
Rue de la Klebsau à Strasbourg. / © Marc Schmitt. France 3 Alsace
Rue de la Klebsau à Strasbourg. / © Marc Schmitt. France 3 Alsace


Trois policiers ont été légèrement blessés la nuit dernière par des tirs de mortiers. Au cours de la nuit, les forces de l’ordre ont procédé à 36 interpellations, dont 23 pour des faits de violences urbaines (incendies de véhicules, dégradations, etc).
Cinq fonctionnaires de police ont été légèrement blessés, notamment suite à des jets d’artifices (fusées et mortiers). 

L'Eurométropole où la nuit a été sous haute surveillance. 1.000 membres des forces de l'ordre y étaient mobilisés. Du côté de la sécurité publique, 400 caméras de surveillance ont été scrutées de près.

 
Le centre SOS Mains d'Illkirch, lui, a pris en charge une trentaine de patients qui ont donné lieu à trois interventions sérieuses dont une amputation partielle. "Nous avions reçu six personnes en 2016, 15 en 2017, nous en avons 20 cette année. Le bilan est en constante augmentation dans mon service. On a passé une nuit blanche ", indique le Dr Philippe Liverneaux, chef du service SOS Mains du centre hospitalier universitaire (CHU) de Strasbourg.

Les blessés souffrent principalement de lésions aux mains, aux oreilles (surdité) et aux yeux. "Plus de la moitié des blessés ont entre 12 et 17 ans. Parmi les trois personnes blessées grièvement, une a eu deux doigts amputés, deux autres souffrent de lésions de blast (souffle du pétard), elles ont la peau éclatée avec des nerfs ou la peau abîmés." "Nous avons eu un gamin de 12 ans qui était déjà venu pour la main droite pour des brûlures la semaine dernière, et qui est revenu dans la nuit de dimanche à lundi pour l’autre main", souligne le Dr Liverneaux. 

Dans le Bas-Rhin, le mauvais usage de pétards et articles pyrotechniques a fait 33 victimes dans la seule nuit du 31 décembre au 1er janvier dont 12 avec des séquelles définitives, essentiellement aux mains et aux yeux.
10 mineurs ont été victimes d’accidents liés à l’usage des pétards, pour une moyenne d’âge globale de 22 ans.


Haut-Rhin

Selon des sources policières, sur les secteurs de Colmar, WittenheimSaint-Louis et Mulhouse, il y a eu 40 feux de véhicule dans la nuit (une quinzaine déjà avant minuit, dans les quartiers de Bourtzwiller et du Drouot à Mulhouse), une trentaine de feux de poubelle et 80 faits de dégradation. Pour ce passage à la nouvelle année, près de 350 militaires étaient déployés dans le département et les pompiers ont effectué près de 200 interventions dans la nuit. A Lauterbourg, un homme de 47 ans a été très grièvement blessé à l'oeil gauche alors qu'il manipulait une fusée.

Incendie d'une voiture à Kingersheim. / © Patrick Kerber.
Incendie d'une voiture à Kingersheim. / © Patrick Kerber.

A Colmar, une dizaine de voitures ont été brûlées ou dégradées. 

Dans les rues de Colmar. / © Patrick Kerber. France 3 Alsace
Dans les rues de Colmar. / © Patrick Kerber. France 3 Alsace
Dans les rues de Colmar. / © Patrick Kerber. France 3 Alsace
Dans les rues de Colmar. / © Patrick Kerber. France 3 Alsace

Rue de Sint Niklaas un feu de balcon, possiblement provoqué par un jet de pétard, s'est ensuite propagé à l’appartement. Il n'y a pas eu de blessé. 



 

Sur le même sujet

récolte des mirabelles à Rozelieures

Les + Lus