Thann, sur un vignoble perché : les vendanges ont débuté au Rangen

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Lemiesle

Dans le Rangen, sur les hauteurs de Thann, les vendangeurs ont sorti les sécateurs...et les cordes. Le vignoble, accroché à flan de coteaux, est si pentu que les vendangeurs doivent s'y encorder. 

Des seaux mais aussi des baudriers, des mousquetons et des cordes : pour les vendangeurs du Rangen l'équipement tient aussi un peu de celui de l'alpiniste. Sur les hauteurs de Thann, ce vignoble haut perché, est le plus pentu d'Alsace. Alors pour récolter en toute sécurité les vendangeurs doivent s'encorder. Les bottiches sont posées sur des schlittes, elles-mêmes encordées.


Et pour ne rien arranger, le sol caillouteux d'origine volcanique, se dérobe facilement sous les pieds. Des conditions qui ralentissent forcément le rythme de travail.
Il faudra encore une semaine de travail aux dix vendangeurs pour venir à bout des 20 hectares du vignoble classé grand crû.
 
Reportage de Stéphane Gaudry et Vincent Lemiesle