VIDEO. Les jardins familiaux font le plein

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Chanel

Avec la hausse des prix des fruits et légumes, les jardins familiaux ont la cote. A Cernay, la liste d’attente est longue pour pouvoir louer son petit lopin de terre.

Avec le retour des beaux jours, l’activité a repris à un rythme soutenu dans les jardins familiaux, comme dans ceux de la commune de Cernay (Haut-Rhin), où sont installées une quarantaine de parcelles. 

Biner, planter, arroser, tout le rituel du jardinier est maintenant réactivé depuis quelques semaines pour ne pas manquer ce rendez-vous annuel printanier. Les travaux collectifs sont effectués à tour de rôle. 

Chacun possède une parcelle d’environ deux ares louée 45 euros par an. Une bagatelle qui peut rapporter gros quand on a la main verte.

"On a planté certains légumes, comme les pommes de terre, les carottes, les oignons, tout ce qui ne craint pas trop le gel. Il y a encore des gelées mais maintenant ça va se calmer", explique Daniel Claudel, le président des jardins familiaux de la ville.

Depuis 3 ans, il voit la liste d’attente s’allonger. Ils sont désormais une trentaine à vouloir louer une parcelle. Pour réduire la liste d'attente, la solution serait d’agrandir encore la zone. Il a fait une demande en mairie pour une dizaine de parcelles supplémentaires, car des terres non constructibles sont encore disponibles sur la commune.