Chaumont : la Fancy Women Bike Ride, parade à vélo pour les femmes, s’invite en Haute-Marne

C’est une grande première en Haute-Marne, la Fancy Women Bike Ride, soit la parade à vélo pour les femmes, créée en Turquie en 2013, s’invite à Chaumont le 19 septembre 2021.
En Italie, la Fancy Women Bike Ride connaît un très grand succès comme le montre cette photo prise à Milan en 2019. Les organisatrices chaumontaises en espèrent autant en France dans les années à venir.
En Italie, la Fancy Women Bike Ride connaît un très grand succès comme le montre cette photo prise à Milan en 2019. Les organisatrices chaumontaises en espèrent autant en France dans les années à venir. © MaxPPP/SALMOIRAGO FOTOGRAMMA

L’événement est mondial, mais seules quelques villes en France y participent : la Fancy Women Bike Ride. Cette parade à vélo a été créée en Turquie en 2013 par Sema Gür et Pınar Pinzuti a pour but de mobiliser et éveiller les consciences sur les droits et les libertés des femmes.
 


Créée dans un contexte extrêmement difficile pour les femmes, cette parade à bicyclette réunit chaque année plus de participantes et de participants sensibles à cette cause à travers le monde. Amatrices de l’utilisation du vélo et de la liberté que rouler à bicyclette procure, Isabelle Breton et Edith Meyer ont décidé de lancer le mouvement à Chaumont en Haute-Marne, le dimanche 19 septembre 2021.

"Nous nous sommes dit qu’il était aussi important de lancer ce mouvement dans une petite ville de campagne"

Isabelle Breton- Organisatrice de la Fancy Woman Bike Ride Chaumont



"En France, Paris, Nantes, Montpellier et Lyon font cette parade, nous nous sommes dit qu’il était aussi important de lancer ce mouvement dans une petite ville de campagne comme Chaumont, car nous aussi nous sommes acquises à la cause des femmes à travers le monde et donc également en Haute-Marne", confie Isabelle Breton, organisatrice de l’événement.

"J’ai pour habitude de dire avec malice que les femmes peuvent changer le monde et encore plus à vélo. Cette parade est l’occasion de présenter cette idée. Nous souhaitons que les cyclistes, hommes comme femmes, sensibles à notre cause, se réunissent le 19 pour soutenir cette idée. Ce n’est pas un événement sportif en soi, c’est un événement social et nous l’espérons festif", rajoute-t-elle.


Avant de compléter : "Nous sommes déçues avec Edith de ne pas l’avoir connu plus tôt et nous ne comprenons pas que l’événement ne soit pas plus relayé en France. Surtout actuellement, avec la prise de pouvoir des talibans en Afghanistan où elles sont privées de leur liberté, les femmes ont besoin de soutien et ce sera une façon pour nous de le montrer, nous penserons à elles entre autres quand nous roulerons. Il y a toujours des progrès à faire concernant les droits et les libertés des femmes qui sont très souvent remis en question partout dans le monde !"


Pourquoi avoir choisi le vélo ?

"Le vélo est un symbole de liberté, les cyclistes connaissent très bien cette sensation, hommes comme femmes d’ailleurs. C’était l’un des moyens de transport de prédilection des suffragettes aux Etats-Unis quand les femmes ont commencé à manifester pour leurs droits", détaille Isabelle Breton.

"Nous avons pour consignes de nos amies turques de prendre le plus de selfies possibles et de les partager sur les réseaux sociaux avec le hashtag du nom de la course, pour qu’un maximum de monde puisse voir notre mobilisation partout à travers le monde. Nous ne serons pas en tenue de sport, mais en tenues festives et nous roulerons à un rythme lent et calme, comme une vraie parade. Il n’est pas question de forcer et de faire des kilomètres, mais de marquer les esprits sur notre passage", affirme l’organisatrice.

Lorsqu’elle évoque cette course, Edith Meyer, l’amie d’Isabelle Breton et co-créatrice de l’événement à Chaumont a les yeux qui pétillent : "C’est un grand plaisir pour nous de lancer cet événement à Chaumont, nous espérons que beaucoup de monde se joindra à nous et que nous ne serons pas que deux."

Lorsqu’elles en parlent à des proches ou même des inconnus, "l’initiative séduit" d’après elles. "Au forum des associations, qui s’est tenu à Chaumont début septembre, nous représentions la fédération française des usagers de la bicyclette et nous avons parlé de l’événement. Je sais que les visiteurs avec qui nous échangions à ce propos étaient très enthousiastes."

La parade se déroulera le même jour partout dans le monde au même moment. Très prisée dans le bassin méditerranéen et en Europe, elle se déroulera dans certaines villes d’Afrique, d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et d’Asie.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Fancy Women Bike Ride (@fancywomenbikeride)

Pour participer, il suffit de se rendre habillé de façon festive au kiosque du Boulingrin, à 16 heures à Chaumont avec son vélo. Les hommes et les enfants sont les bienvenus. "Le but est de faire la fête à vélo ! Nous chanterons, nous ferons de la musique, nous ferons des photos, nous discuterons avec les passants, etc..."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo économie transports femmes société