Coronavirus : Course virtuelle le 1er mai, 30 minutes de sport pour aider les soignants et commerçants de Chaumont

C'est une première en Haute-Marne. Vendredi 1er mai 2020 à 10h, plusieurs centaines de personnes participeront à une course virtuelle en soutien aux personnels soignants de Chaumont ainsi qu'aux commerçants de la ville. 

Une course solidaire, chacun chez soi, organisée le 1er mai en Haute-Marne.
Une course solidaire, chacun chez soi, organisée le 1er mai en Haute-Marne. © Bougeons solidaires, document remis
A l'origine de cette course virtuelle organisée en Haute-Marne le vendredi 1er mai, L'Office municipal des sports (OMS) de Chaumont et l'Association Runners 52. Sandra Pontello, membre de l'OMS entend parler d'un relais virtuel du côté de Mourmelon dans la Marne. Des coureurs se sont donnés rendez-vous sur les réseaux sociaux pour courir ensemble, entre confinés. Elle contacte aussitôt Richard Martin, représentant de l'Association Runners 52. 

"Étant un coureur sur longue distance, j'avais l'impression qu'au début du confinement les coureurs étaient des pestiférés parce qu'ils sortaient courir et que certains ne respectaient pas le confinement," confie l'amateur de trail. Alors, c'est tout naturellement que le Chaumontais a sauté sur l'occasion pour organiser cette course virtuelle. 

L'idée, c'était de faire bouger cette communauté de sportifs pour une bonne cause
- Richard Martin, Association Runners 52
 

Un soutien aux soignants et aux commerçants

L'objectif est clair. Pratiquer une activité physique tout en venant en soutien aux personnels du Centre Hospitalier et de la clinique de Chaumont, en première ligne dans la lutte contre le Covid 19. Mais les deux associations veulent aller plus loin. "Le centre-ville se meurt à petits feux et on a beaucoup de commerces indépendants qui ferment. Entre la crise des gilets jaunes et cette crise sanitaire, c'est compliqué pour eux aussi, on a donc voulu leur appporter notre aide", confie le co-organisateur de l'évènement. Les fonds versés lors de cette course seront donc versés à 50% à l'UCIA, l'union des commerçants de Chaumont et à 50% aux personnels soignants. 

Une fois les bénéficiaires désignés, l'opération Chaumont bouge pour eux est lancée. En quelques jours, l'OMS contacte toutes les associations et clubs de la ville qui répondent présents. Richard Martin va s'occuper des visuels et de la communication sur les réseaux sociaux. Une date est fixée. Vendredi 1er mai 2020. Très vite, la publication relatant la manifestation est partagée. Ce jour-là, à 10h, une course virtuelle de 30 minutes se déroulera sans chronomètre, ni classement. "Chaque participant est invité à y participer depuis son lieu de confinement en respectant scrupuleusement les directives gouvernementales de lutte en vigueur contre le covid-19", rappellent les organisateurs.

Le but, c'est de bouger tous ensemble pendant 30 minutes. On peut courir, marcher, faire du vélo, de la corde à sauter ou même de la musculation. Tout ce qu'on veut, en fait.
-Richard Martin, Co-organisateur de "Chaumont Bouge pour eux"


Pour l'instant, les organisateurs n'ont pas encore déterminé comment la course pourrait virtuellement se dérouler. 
"On réfléchit à utiliser soit l'application zoom soit à faire un Facebook live. On a pris contact avec des musiciens locaux qui pourraient nous passer de la musique ou en jouer pendant la durée de l'épreuve pour motiver les coureurs. Je sais que c'est compliqué mais on voudrait créer une sorte de cohésion de groupe virtuel entre les participants, confie Richard Martin. 
 

Objectif : 1000 participants

En attendant le jour J, les plus de 700 inscrits via la plateforme chronopro.net  sont invités à imprimer leur dossard et à le poster sur la page Facebook Chaumont bouge pour eux. L'objectif des organisateurs : atteindre les 1000 participants avant la clôture des inscriptions, jeudi 30 avril à 12h. Chacun d'entre eux a déboursé 5 euros pour en être. Parmi les participants beaucoup d'amateurs de course à pied mais aussi des familles. "On avait dit à partir de 5 ans, mais on a cru comprendre que certains parents avaient inscrit leurs enfants de trois ans, on prend aussi", se réjouit Richard Martin. "Même madame le maire de Chaumont y participera aussi", ajoute t-il

A l'issue de la course, les trois meilleurs selfies et l'auteur de la vidéo jugée la plus fun, seront récompensés.
 


Pour les autres, un tirage au sort de dossards aura lieu. 120 lots sont à gagner comme des places pour assister à des matchs de ligue A du club de volley de Chaumont, des licences au club de roller/hockey de la ville et de nombreux bons d'achats. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : envie d'évasion santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter