Déconfinement. Les pêcheurs de Haute-Marne retrouvent les rivières avec plaisir

Ce dimanche 17 mai 2020, le soleil est de sortie en Haute-Marne, le temps est idéal pour reprendre la pêche après deux mois de confinement. Les pêcheurs ne se sont pas fait prier pour retrouver leurs rivières.
Les pêcheurs hauts-marnais ont respecté les distances de sécurité mises en place par la fédération de pêche du département pour leur reprise ce dimanche 17 mai 2020.
Les pêcheurs hauts-marnais ont respecté les distances de sécurité mises en place par la fédération de pêche du département pour leur reprise ce dimanche 17 mai 2020. © Maxime Meyer
Les pieds dans le Rognon, petite rivière dont la source se situe à Is-en-Bassigny en Haute-Marne, Jean-Luc Berger attendait la réouverture de la pêche avec impatience. Ces deux mois sans pêcher ont été pour lui très compliqués : "Ce qui m’a le plus manqué, c’est le rapport avec la nature, le contact avec les poissons. Cet endroit est magnifique pour reprendre il n’y pas mieux, c’est pour moi le meilleur du département. Après deux mois sans pêcher, il faut renouer le contact avec l’eau, je suis un peu rouillé, mais ça fait du bien et de voir d’autres personnes aussi."

Une eau beaucoup plus claire

Pas très loin de lui, Maxence Lemoine, autre pêcheur passionné fait attention à là où il met les pieds : "L’eau est très claire et très basse, donc on est facilement visibles par les poissons. S’ils nous voient, c’est fichu. Il faut donc être attentif et remonter les cours d’eau. On se présente ainsi aux poissons sans être vus." La clarté de l’eau, c’est le changement principal constaté par la fédération de pêche après ces deux mois de confinement.
 
La reprise de la pêche a été fructueuse pour Maxence Lemoine, pêcheur haut-marnais également membre de la fédération départementale.
La reprise de la pêche a été fructueuse pour Maxence Lemoine, pêcheur haut-marnais également membre de la fédération départementale. © Maxime Meyer

"On a retrouvé la rivière différente de celle que l’on avait laissée au mois de mars. Quand à eu lieu l’ouverture de la truite, il y avait eu des crues donc l’eau était très haute et là elle est très basse. Mais ce n’est pas un problème. Le profil d’une rivière change souvent. Certes, nous aimerions qu’il y ait plus d’eau, mais là nous avons les conditions idéales pour aller à la pêche avec cette eau particulièrement limpide" explique Maxence Lemoine.

Pas plus de poissons, mais de plus gros spécimens

Difficile de dire si les poissons dans les rivières ont le même fonctionnement que le gibier en forêt qui est plus important et sort plus facilement depuis le confinement. Selon Michel Remond, président de la fédération de pêche et de la protection des milieux aquatiques de Haute-Marne, les poissons ne sont pas plus nombreux car leur période de reproduction a eu lieu en fin d’année 2019 et durant l’hiver. Ils n’ont juste pas encore été pêchés cette année et sont plus gros. 
 
Après deux mois sans pêche, les poissons sont plus gros que les années précédentes dans les cours d'eau hauts-marnais.
Après deux mois sans pêche, les poissons sont plus gros que les années précédentes dans les cours d'eau hauts-marnais. © Maxime Meyer


Il lance donc un appel aux pêcheurs pour qu’ils reviennent user de leur canne dans les cours d’eau du département, leur rôle étant : "Essentiel pour maintenir l’équilibre des populations et surveiller l’environnement du département. Les pêcheurs sont les anges gardiens des rivières se sont eux qui dénoncent les dépôts sauvages et les comportements inappropriés qui polluent les cours d’eau. Aujourd’hui nous avons retrouvé des eaux limpides nettement moins polluées, il faut que les élus du département se mobilisent pour poursuivre sur cette lancée la protection de l’eau chez nous. Cette période d’inactivité nous a prouvés que le reste du temps l’activité humaine avait un impact désastreux sur la qualité de nos cours d’eau."

Moins de pêcheurs que l’an dernier en Haute-Marne ? 


Ce dimanche 17 mai 2020 soit près d’une semaine après la réouverture de la pêche, de nombreux amateurs de poissons se sont retrouvés dans les cours d’eau hauts-marnais : "Tous les pêcheurs que j’ai croisés ont appliqué les règles que nous avons mises en place. Soit : dix mètres de distance entre chacun d’eux. Ils sont respectueux des autres et des lieux. Nous sommes heureux de les retrouver. En revanche, ils sont moins nombreux que les autres années à avoir pris leur carte de pêche, j’espère que cette situation va changer."
 
Habituellement près de 10.200 pêcheurs prennent leur carte en Haute-Marne, cette année à cause du coronavirus il y a une baisse de 34 % des inscriptions à la fédération de pêche. Depuis la reprise lundi 11 mai, 7 % des amateurs de poissons se sont réinscrits pour profiter des cours d’eau hauts-marnais. Les pêcheurs de carnassiers attendent quant à eux la réouverture de la pêche sur les lacs pour ressortir leurs cannes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société pêche économie nature