Superbe entrée des volleyeurs de Chaumont en Ligue des Champions

Pour cette rencontre historique en Pologne, l'équipe chaumontaise a accompli une superbe performance. / © CVB 52
Pour cette rencontre historique en Pologne, l'équipe chaumontaise a accompli une superbe performance. / © CVB 52

Pour son tout premier match dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, le CVB 52 s'offre un exploit sur le terrain de Belchatow en Pologne en s'imposant 3 sets à 1.

Par Grégoire Schott

2017 aura donc été jusqu'au bout une année à part pour les volleyeurs de Chaumont. Après avoir décroché le tout premier titre de l'histoire du club en devenant champions de France en mai dernier, après avoir disputé une première finale de Coupe d'Europe en avril face aux Russes de Novy Urengoy en Challenge Cup, les Haut-Marnais ont réussi leurs débuts dans la plus importante des compétitions européennes : la Ligue des Champions.

Pourtant, on ne donnait pas cher de la peau du CVB 52 pour ce déplacement en Pologne ce mercredi. Opposée à une formation de Belchatow rôdée aux joutes continentales comme l'atteste sa finale de Ligue des Champions en 2012, l'équipe de Silvano Prandi ne s'est pas laissée impressionner par le contexte.

Devant 2000 spectateurs, les affaires ont pourtant commencé dans la douleur pour Chaumont avec un premier set dominé par des Polonais qui l'emportent logiquement 25-19. Un échec qui n'a pas perturbé des Cévébistes qui ont tout de suite réagi dans la deuxième manche, entièrement dominée par les visiteurs 18-25. Dominateurs au service, avec un pointu Stephen Boyer en forme internationale (32 points), les Chaumontais ont ensuite pris les devants en gagnant le 3ème set 19-25. 

Le meilleur était à venir avec une quatrième manche très disputée mais finalement enlevée (27-29) par les hommes du président Bruno Soirfeck sur leur quatrième balle de match, le passeur Javier Gonzalez s'offrant même un "ace", comme un symbole de cette entrée en fanfare dans la cour des grands.

Si la suite de l'aventure en Ligue des Champions s'annonce toujours compliquée avec des confrontations face aux clubs russes du Dinamo Moscou (mercredi 20 décembre à Reims, complexe René Tys) et Novossibirsk (mardi 16 janvier à Reims), Chaumont a prouvé qu'il ne nourrissait aucun complexe pour son arrivée dans le gotha européen.

En attendant, c'est un autre match de haut niveau qui attend le CVB 52 ce samedi en championnat face au Tours Volley-Ball (20h salle Jean Masson), un club qui a déjà largement fait ses preuves au niveau européen comme l'atteste sa victoire dans la Coupe de la CEV la saison passée. 

Sur le même sujet

Herserange : grande émotion au musée Johnny

Près de chez vous

Les + Lus