• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Les gilets jaunes de Haute-Marne poursuivent leurs actions pour l'acte VI

Les gilets jaunes ont défilé dans les rues de Chaumont avec un cercueil représentant la fin du mandat d'Emmanuel Macron ce 22 décembre / © Hicham Rami / France 3 Champagne-Ardenne
Les gilets jaunes ont défilé dans les rues de Chaumont avec un cercueil représentant la fin du mandat d'Emmanuel Macron ce 22 décembre / © Hicham Rami / France 3 Champagne-Ardenne

Ils étaient entre 80 et 90 gilets jaunes à Chaumont. Du côté de Colombey-les-deux-Eglises, un autre groupe a tenté de faire passer son message, mais n'a pas pu aller jusqu'à la Croix de Lorraine.
 

Par FM avec Hicham Rami et Ahlem Khattab

Plus ou moins historiques, les références des gilets jaunes hauts-marnais n'avaient qu'un seul but : rappeler aux badauds que leur mobilisation ne faiblira pas durant les fêtes. Les gilets jaunes hauts-marnais ont manifesté ce 22 décembre pour le 6ème samedi de contestation nationale. Les deux principales actions étaient situées à Colombey-les-Deux-Eglises, sur le mémorial du général de Gaule et à Chaumont.

A Colombey-les-deux-Eglises, le ton était à la fois politique et historique. Une dizaine de gilets jaunes a souhaité se rendre sur le mémorial dédié au général pour deux raisons. La première est l'utilisation du référendum en cas de crise par le Général quand il était à la tête du pays.
 

Les gilets jaunes à Chaumont le 22 décembre 2018


On se souvient qu'après les événements de mai 1968, le Général avait testé la confiance des Français en les conviant à exprimer leur votre par référendum. Initiative qu'il renouvellera un an plus tard, au nom d'une réforme territoriale en 1969. Le "non" ayant obtenu la majorité, il avait alors démissionné.

C'est donc notamment à ces épisodes qu'ont fait référence les gilets jaunes hauts-marnais, déplorant le manque de recours au référendum de la part de l'actuel président, Emmanuel Macron. Seulement, le site du mémorial étant fermé pendant les vacances, ils ont dû se contenter du parking du mémorial avant de changer de situation géographique.
 

Moins d'une centaine de gilets jaunes à Chaumont

Les revendications des gilets jaunes chaumontais étaient elles-aussi politiques, la tournure historique en moins. Ils ont centré leurs revendications sur le référendum d'initiative populaire, RIC, et le départ d'Emmanuel Macron.

Pour le symbole, ils ont arpenté les rues de Chaumont avec un cercueil représentant la fin du mandat d'Emmanuel Macron, et ont appelé à continuer la mobilisation durant les fêtes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus