• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Haute-Marne. Après les inondations, l'heure du bilan à Chamouilley et Joinville

Joinville, le 31 janvier 2018 / © Stéphane Janeczko / France 3 Champagne-Ardenne
Joinville, le 31 janvier 2018 / © Stéphane Janeczko / France 3 Champagne-Ardenne

A Chamouilley en Haute-Marne, les riverains comme les entreprises constatent les dégâts. Difficile de chiffrer les pertes, mais tous espèrent que leur commune passera en état de catastrophe naturelle pour être remboursés.

Par FM avec Ozlem Unal

Dans cette entreprise familiale de Chamouilley en Haute-Marne, l'eau est montée à 18 centimètres. Ce gérant, spécialisé dans l'entretien des espaces verts, Macdis, a dû mettre sa marchandise sur des palettes. Des tondeuses électriques et thermiques, des balayeuses… du matériel fragile et qui coute cher, a été lourdement endommagé.

Au total, le propriétaire estime qu'il en a pour 250.000 euros de marchandise. Difficile de chiffrer les dégâts mercredi, mais Michel Champenois ne se fait pas d'illusion.

L'espoir des commerçants haut-marnais


A 20 km de là, à Joinville, la Marne avait atteint 3,25m la semaine dernière. La rue Philippe Lebon, près de la rivière n'est désormais accessible qu'en barque. 

Un laboratoire médical avait les pieds dans l'eau. Pas d'autre choix pour le personnel que de déménager, le temps de la décrue. Les portes sont écaillées et bloquées, la tapisserie abîmée…  il a fallu faire appel à un menuisier. Le laboratoire espère se faire rembourser. 

Car l'enjeu est bien là. Seul l'état de catastrophe naturelle permet le remboursement. Ce vendredi, les maires des communes inondées se réunissent à la préfecture pour accélérer les démarches.

► Retrouvez ​le reportage d'Ozlem Unal et Stéphane Janeczko

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus