Musées de Langres : restauration exceptionnelle d'une oeuvre monumentale de la Renaissance

Publié le Mis à jour le
Écrit par L.L

"La clôture de chapelle" est l'une des oeuvres majeures des musées de Langres. Une pièce monumentale. Dans le cadre de l'année Renaissance, en 2018, elle est en train d'être restaurée et remise en place. Un travail à son image : colossal.

C'est certainement la plus importante opération de restauration d'une oeuvre des musées de Langres, depuis l'ouverture, il y a 180 ans. 

La "clôture de chapelle" est monumentale, 5 mètres par 5 d'une très fine dentelle de pierre blanche. Elle est composée de 55 blocs. 

Installée au musée d'art et d'histoire de la ville haut-marnaise, depuis 1847, elle provient, certainement, de la cathédrale de Langres. Elle date des années 1550, en pleine période Renaissance. 


6 mois de restauration


Restaurée spécialement pour l'année Renaissance à Langres en 2018 et déposée bloc par bloc, ce travail minutieux aura duré 6 mois. Une vraie cure de jouvence pour cette oeuvre.

Grâce à cette restauration, on redécouvre la qualité exceptionnelle de la sculpture (les rinceaux, des angelots, des masques de grotesques, des rameaux fleuris, tout l'art de la Renaissance.)  L'ouvrage, sans doute, d'un grand artiste qui n'a malheureusement pas signé son chef d'oeuvre.



Langres à la Renaissance, 19 mai au 7 octobre 2018 


Pendant une semaine, la "clôture de chapelle" est remise en place à l'aide de moyens de haute technologie (percements au laser, platines, axes et gougeons en acier inoxydable, joints en résine moulés sur mesure, structure support sur mesure, entièrement démontable dans le futur…).

4 employés de l'atelier Coignard, une entreprise française spécialisée dans ce domaine, interviennent sur le site. 

La "clôture de chapelle" restera en place après l'exposition évènement : Langres à la Renaissance, du 19 mai au 7 octobre 2018.