• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Haute-Marne : « Le Petit Paris », le premier café culturel de Saint-Dizier ouvre ses portes

Le Petit Paris renaît sous la forme d'un café culturel avec des conférences, des concerts ou des spectacles. Il ouvre au public le 21 septembre 2019 pour les journées du patrimoine. / © Ville de St-Dizier – Service communication.
Le Petit Paris renaît sous la forme d'un café culturel avec des conférences, des concerts ou des spectacles. Il ouvre au public le 21 septembre 2019 pour les journées du patrimoine. / © Ville de St-Dizier – Service communication.

Samedi 21 septembre 2019, pour les Journées du patrimoine, le premier café culturel de Saint-Dizier va ouvrir ses portes, et pas n’importe où puisqu’il s’est établi dans un lieu très connu des habitants, le Petit Paris, ancienne boutique atypique du cœur de ville. 

Par AT

Au milieu des façades monotones, les couleurs du Petit Paris attirent l’œil, sur l'avenue de la République à Saint-Dizier, en Haute-Marne. Des bleus vifs, des jaunes pâle et citron, des rouges… Des couleurs atypiques pour une façade, mais qui mettent en valeur les créations de l’ancien propriétaire des lieux Marcel Dhièvre, passionné d’art brut. Un lieu de promenade apprécié des habitants de la commune, les Bragards. Qui va entamer une nouvelle vie grâce au travail de passionnés, aidés par la municipalité. 

Tout a commencé en 1922, quand ce commerçant itinérant a décidé d’établir sa boutique de confection à cette adresse. Passionné par la capitale, où il faisait régulièrement affaire, il a commencé à créer sur les murs des monuments parisiens en matériaux de récupération, le plus souvent de la porcelaine brisée. Avant de baptiser son établissement : « Le Petit Paris ». Mais c’est véritablement après sa retraite dans les années 50 que l’amour de Marcel Dhièvre pour l’art brut a pris toute son ampleur et a permis au bâtiment d’être classé à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques au titre d’« exemple remarquable de l’art naïf » en 1984. 
 
Le renouveau du Petit Paris

 

Des tentatives de réhabilitation

Pour autant le bar n’est pas entretenu, jusqu’à l’intervention de l’artiste Katie Courpie en 1994 qui rachète la maison de Marcel Dhièvre décédé en 1977, fait réparer les fuites du toit et y organise des expositions. Face à l’ampleur des travaux elle demande de l’aide à la ville de Saint-Dizier, qui acquiert le bâtiment en 2007. Une première campagne de restauration de la maison alors lieu en 2011-2012, mais c’est véritablement en 2017, que l’avenir de cette maison prend un tournant. 

Alors que la ville organise un concours de start-up, un des concurrents propose la réhabilitation des lieux pour en faire un café culturel, une première pour les Bragards. Un projet qui séduit la municipalité qui a donc décidé de lancer les travaux. 
Le Petit Paris, à St Dizier, monuments historique au titre d’«exemple remarquable de l’art naïf» depuis 1984. / © Ville de Saint Dizier - service communication
Le Petit Paris, à St Dizier, monuments historique au titre d’«exemple remarquable de l’art naïf» depuis 1984. / © Ville de Saint Dizier - service communication



420.000 € investis


« Les travaux ont pris plus de temps que prévu, car la maison était petite à la base, il a donc fallu pour l’agrandir et offrir l’espace nécessaire à la création du café. Pour se faire, il a fallu démolir la maison attenante qui était inoccupée, sauf qu’elle soutenait en partie le Petit Paris. Il a donc fallu consolider le Petit Paris avant de l’agrandir. Les travaux ont donc pris près de deux ans. En tout, 420.000 € ont été investis. Mais même si cela a pris plus de temps, les travaux étaient nécessaires. Avant les espaces de travail faisaient une quarantaine de mètres carré chacun. Aujourd’hui, le rez-de-chaussée fait environ 72 m2 et l’étage 46 m2. Cet agrandissement offre de belles perspectives de travail pour l’association Au Petit Paris, qui va gérer le café culturel », explique la maire de la ville Elisabeth Robert-Dehault (LR).

L’ouverture est prévue le 21 septembre prochain. Au menu de ce café culturel ne figureront que des produits locaux pour accompagner des animations choisies comme des cafés philo, des soirées jeux ou encore des soirées débat. 

Pour se faire une idée de l'évolution du lieu en façade, voir ci-dessous la comparaison entre 2011 et 2019. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus