Haute-Marne : un TER percute un poids-lourd bloqué sur un passage à niveau, aucun blessé

Ce mercredi 27 novembre 2019, un TER qui circulait en direction de Chaumont (Haute-Marne) a percuté un camion bloqué sur un passage à niveau, à Bayard-sur-Marne, non loin de St Dizier. Le choc n'a fait aucun blessé. La circulation ferroviaire et routière devait reprendre dans la soirée. 

Un TER qui circulait en direction de Chaumont est entré en collision avec un camion bloqué sur le passage à niveau de Bayard-sur-Marne, dans l'agglomération de Saint-Dizier en Haute-Marne, ce mercredi 27 novembre 2019 vers 13H30. Le passage à niveau aurait fonctionné normalement d'après la préfecture. 

Situé dans un léger virage, ce passage à niveau ne permet pas aux poids-lourds de passer en même temps que les voitures. D'après les premières déclarations du chauffeur, certains automobilistes auraient forcé le passage, et quand il a souhaité passer à son tour, les barrières se seraient refermées sur son camion. Il aurait tenté de les soulever lui-même, en vain, avant de s'écarter à l'approche du train express régional.

C’est impressionnant, mais ça aurait pu être bien plus grave, il n'y a pas de morts ni de blessés. Le chauffeur est sorti à temps heureusement. 
-Christian Dubois, maire de Bayard-sur-Marne

 

Le conducteur du train a été transporté à l’hôpital par précaution, une vingtaine de pompiers et une quinzaine de gendarmes étaient mobilisés. "Plus de peur que de mal" donc pour le maire de Bayard-sur-Marne. Le chauffeur du poids-lourd a été entendu par la gendarmerie. Mais d'après les premiers éléments, la barrière n’a pas été forcée. Les tests d’alcoolémie sont négatifs. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de cette collision.
 



Du côté du trafic SNCF la circulation a été interrompue sur cette ligne entre Saint-Dizier Chaumont. Une déviation était encore mise en place pour les automobilistes dans la soirée. Elle devrait durer plusieurs jours, au passage à niveau de Bayard-sur-Marne.



Circulation perturbée et suite des opérations

Au moment de l'impact, le train comptait à son bord une vingtaine de voyageurs, dont certains ont été brièvement conduits dans un gymnase municipal. Malgré la violence du choc, aucun blessé grave, ni mort n'est à déplorer. "La circulation devait reprendre dans la soirée de mercredi, nous précise le service communication de la SNCF dans la région à 20h15. Attention, ce jeudi le TER 839820 (Culmont 5h38/Reims 8h29) sera supprimé. Les voyageurs sont donc invités à prendre le TER 839822 (Culmont 6h49/ Reims 9h29)". 

Dans la soirée, après la reprise du trafic à 20h46, la préfecture de Haute-Marne a évoqué sur sa page Facebook les conséquences de l'accident et la suite des opérations. "Les équipes de SNCF Réseau vont maintenant entamer un travail de remise en état du passage à niveau fortement endommagé. Pendant la période de travaux, l’installation est interdite à la circulation routière. Une déviation routière est mise en place ainsi qu’une reprise de gardiennage par des agents SNCF permettant de réaliser le passage des piétons. Une limitation de vitesse à 30km/h est également mise en place, pendant toute la durée de remise en état du passage à niveau, pour les circulations ferroviaires, à l’approche de l’installation".
 

 

 
L'impact a été si violent qu'il a détruit entièrement la cabine du poids lourd. Les pompiers et gendarmes avaient sécurisé la zone de l'accident et pris en charge les passagers du TER. La circulation des TER était donc arrêtée jusqu'à nouvel ordre entre Saint-Dizier et Joinville. La circulation routière était également interrompue entre la RD 8 et la RD 335.