Que deviennent les objets trouvés lors de fouilles archéologiques ?

© Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne
© Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne

La fouille programmée du sous-sol des Crassées à Saint-Dizier continue de révéler ses trésors. Chaque été depuis 2011, un chantier est organisé, toujours au même endroit, et met au jour, petit à petit les vestiges d'une nécropole mérovingienne, qui date du 6ème au 8ème siècle.

Par LG avec Céline Lang

Lors de la dernière fouille en juillet 2015, une tombe dite "d'élite" a été retrouvée. Mais que deviennent ces trouvailles ? Notre équipe a pris la direction du laboratoire d'analyses pour la faire parler.

Emballé dans de la gaze et nettoyé à l'aspirateur, un bassin en bronze n'était pas vraiment identifiable. Pourtant, sur le chantier de fouille de Saint-Dizier l'été dernier, ce bassin en bronze perlé est apparu presque tout de suite comme un trésor aux yeux des experts.

© Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne De même que ce javelot (ci-contre). Trois signes de richesse qui indiquent la présence d'une personne importante dans la tombe, peut-être un chef Franc.

Depuis 2011, des fouilles ont lieu chaque été sur le chantier des Crassées. Chaque été, la connaissance de l'histoire mérovingienne de la ville s'étend. La prochaine étape pour tous ces objets passera par leur restauration afin de les rendre lisibles par le public pour une exposition qui sera montée en Septembre à Saint-Dizier.

Voir notre reportage

Analyse archéologiques à Saint-Dizier
La fouille programmée du sous-sol des Crassées à Saint-Dizier continue de révéler ses trésors. Chaque été depuis 2011, un chantier est organisé, toujours au même endroit, et met au jour, petit à petit les vestiges d'une nécropole mérovingienne, qui date du 6ème au 8ème siècle. Interview : Stéphanie Desbros-Degobertière, Responsable des fouilles de la nécropole des Crassées - INRAP.  - France 3 Champagne-Ardenne - Céline Lang / Xavier Claeys

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus