JDM2017. Jour 1 : Les festivaliers s'installent sous l'orage

Les campeurs patientent sous le totem du Camping du Michel pour récupérer leur bracelet-pass. / © Marine Schneider
Les campeurs patientent sous le totem du Camping du Michel pour récupérer leur bracelet-pass. / © Marine Schneider

Depuis 12h les festivaliers prennent place sur le Camping du Michel. Malgré une météo capricieuse, ils comptent s'amuser tout le week-end ! 

Par Marine Schneider

Toul, le 2 juin 2017. 


Dur dur d'arriver sur les lieux du JDM sous une pluie... de grêlons !!
Les premiers festivaliers sont servis.

Dès midi pile, l'orage gronde sur la commune de Dommartin-lès-Toul où se situent le Camping du Michel. Ils essaient tant bien que mal de s'abriter sous la tonnelle d'entrée.

En se serrant un peu, tout le monde est au sec. 

Que va-t-on faire des affaires trempées ?

s'inquiète Caroline, une nancéienne âgée de 18 ans. Ses amis trouvent la solution. Une fois l'averse passée, ils étendront leurs linges sur les tentes.

A condition qu'il ne pleuve de nouveau pas bien-sûr. Mais ce n'est pas garanti ! 

Après l'averse, les bénévoles attachent le bracelet-pass aux nouveaux arrivants. / © Marine Schneider
Après l'averse, les bénévoles attachent le bracelet-pass aux nouveaux arrivants. / © Marine Schneider

Les suivants auront plus de chance. Le soleil est vite réapparu et la chaleur surplombe le camping. Ils stationnent leurs véhicules sur le parking prévu tandis que les caravanes se garent en épi de l'autre côté du terrain.

Passage obligé du camping, ils récupèrent leur bracelet sous le totem du camping avant de quérir une place sur l'une des cinq zones du terrain.

Tentes canadiennes, Tonnelles, Caravanes, tentes Queschua. Tous les moyens sont permis pour s'installer : du plus classique au plus surprenant ! Comme ce festivalier qui a décidé de transporter ses affaire au moyen d'une brouette.  

Ce festivalier amène ses affaires de camping à l'aide d'une brouette. / © Marine Schneider
Ce festivalier amène ses affaires de camping à l'aide d'une brouette. / © Marine Schneider

D'autres font déjà bronzette, confortablement installés sur leurs chaises pliables. Aux alentours, les campements fleurissent un à un, à la déception parfois des festivaliers qui voient leurs installations s'envoler.

Lisa, Caroline, Lucas et Sam attendent avec impatience le début des festivités au camping. / © Marine Schneider
Lisa, Caroline, Lucas et Sam attendent avec impatience le début des festivités au camping. / © Marine Schneider

Trois jeunes mussipontains discutent autour de leurs tentes, inquiets de la météo. L'orage gronde de nouveau au campement. 


Non mais c'est sûr, on va se prendre flotte ce week-end !

lance Caroline. 

Tu crois ?

s'interroge Sam, sa voisine de campement. 

On s'en fou, c'est le jeu ma pauvre Lucette. On est là pour s'amuser !

rétorque son ami Lucas. 

 

Ils ont bien raison. Que la fête commence !

Coup d'envoi avec Shizzy Dem à 18h30. 


 


A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus