JO de Paris 2024. Il est le seul arbitre français sélectionné pour arbitrer les matchs de basket 3x3

Plus sur le thème :

Najib Chajiddine est arbitre international. Il sera le seul Français à officier lors des Jeux olympiques. Une véritable chance et une reconnaissance de ses compétences. Proche des Bleus, il espère voir son pays au plus haut sommet de l'olympisme.

En quelques années, le Français Najib Chajiddine est devenu une référence dans l'arbitrage mondial du basket 3x3, une discipline peu connue du grand public. À tel point qu'il a été sélectionné pour officier lors des Jeux de Paris 2024. À 34 ans, il fait également partie du cercle très fermé des arbitres internationaux qui officient sur le World Tour, le tournoi le plus relevé au monde. Une étape de cette compétition à Marseille, à un peu plus de 50 jours des Jeux olympiques de Paris, était une bonne occasion de le rencontrer.

Un reportage à découvrir en intégralité dans l'émission Sports d'ici, tous les samedis à midi sur France 3 et en replay sur france.tv.

La vie d'arbitre international

Quand notre journaliste Lukas Nicot se rend au World Tour de Marseille, sa première question pour Najib Chajiddine consiste à lui demander ce qui l'a poussé à devenir arbitre de basket 3x3 (une discipline testée pour vous par nos confrères de France 3 Bourgogne Franche-Comté). "Pas mal de choses, répond-il. On avait une activité d'arbitre 5x5 qui était un peu plus calme l'été, donc ça permettait de garder une activité d'arbitre en extérieur l'été quand il fait beau."

durée de la vidéo : 00h03mn28s
Basket 3x3 - Najib Chajiddine, l'arbitre français des Jeux olympiques Paris 2024. ©France Télévisions

Mais alors ça ressemble à quoi une vie d'arbitre international ? "C'est une vie avec beaucoup de déplacements à travers le monde, beaucoup de voyages. Des étapes comme ça, il y en a entre 10 et 20 chaque année, tout autour du monde."

Un rythme très intense pour ce Quimperrois d'origine qui arbitrera par exemple la semaine suivante en Mongolie avant de rallier le Canada. Une aventure internationale démarrée en 2016 qu'il partage avec ses collègues venus du monde entier, qu'il connaît bien, qu'il apprécie, et avec qui il communique dans différentes langues.

En route pour les JO

Najib est reconnu par ses pairs. L'un d'entre eux l'affirme : "Najib a beaucoup progressé, il a vraiment mérité sa place aux jeux olympiques et il a vraiment travaillé dur pour y arriver." Le jeune homme aura la chance de vivre les Jeux Olympiques à domicile. Il sera le seul français sur les onze arbitres retenus.

D'ailleurs sur la place de la Concorde à Paris, ils ne seront que cinq Européens. Un honneur immense pour celui qui était passé tout près des Jeux de Tokyo en 2021 : "A Tokyo, j'étais en réserve, en stand-by. Ce qui a fait la différence, je pense, c'est l'expérience. J'ai pu enchaîner beaucoup de compétitions. J'ai pu enchaîner aussi beaucoup de tournois en 3x3. J'étais très bon au bon moment."

Un événement comme le master de Marseille est une bonne occasion de se retrouver, une forme de répétition générale avant les Jeux pour les joueurs comme pour les arbitres : "Oui, c'est une sorte d'échauffement un peu pour tout le monde. Tout le monde teste un peu tout le monde. Nous, on essaye aussi de jauger un peu les équipes, ce sont des joueurs qu'on va retrouver aux Jeux Olympiques."

Le World Tour, une répétition avant les JO

Le World Tour où officie Najib Chajiddine ce jour-là est l'occasion de prendre le pouls des futurs jeux. De nombreuses formations y sont présentes comme l'équipe de France qui a décroché son billet le 19 mai 2024 en battant l'équipe de Mongolie. Le collectif de Paris, avec ses internationaux français comme Franck Seguela, Paul Djoko, Alex Vialaret ou Jules Rambaut, fera forte impression dans ce master de Marseille en se hissant jusqu'en finale. Malheureusement, les Lituaniens de Raudondvaris remporteront le tournoi. Pas de quoi pour autant saper le moral des Bleus.

Pour Paul Djoko, même si la France n'a pas remporté le World Tour, l'événement annonce de belles choses pour Paris 2024 : "ça fait plaisir, c'est le premier tournoi de la saison pour Paris après la satisfaction de la qualification il y deux ou trois semaines. Donc voilà, on ride un peu sur une vague positive." Karim Souchu, sélectionneur de l'équipe de France 3x3, ajoute : "Surtout qu'on avait 6 équipes qui vont être sur les Jeux de Paris donc c'était une répétition, ça permet de voir où il faut qu'on progresse encore. Donc c'était bien pour nous."

Malgré son impartialité d'arbitre, Najib le reconnaît, il espère "de belles performances pour la France". En tant qu'arbitre français, Nejib ne pourra pas user de son talent lors des matchs des Bleus. Jules Rambault le taquine à ce sujet : "Il est dégoûté parce que quand c'est nous qui jouons, il ne peut pas arbitrer, et du coup il va arbitrer de moins en moins". L'objectif des joueurs de l'équipe de France est donc clair : ils visent le sommet. Et dans leur quête, Najib les soutient à fond : "C'est ce que je me souhaite, de moins arbitrer pour que les garçons performent."

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité