Le lac du Der menacé par le réchauffement climatique ?

Le réchauffement climatique a un impact sur le lac du Der. Conséquence, une étude vient d'être lancée pour déterminer le niveau d'évaporation du lac. Le but est d'anticiper d'éventuelles sécheresses et la hausse annoncée des températures.
Le lac du Der, 15 mai 2018
Le lac du Der, 15 mai 2018 © Alexandre Hébert / France 3 Champagne-Ardenne
Le lac du Der serait-il menacé par le réchauffement climatique ? Avec la météo estivale annoncée pour ce weekend, la question prend une autre tournure, car durant les périodes estivales, une partie de l'eau du lac s'évapore.

Pour mieux quantifier cette baisse de niveau, une étude a été lancée. Objectif : mieux anticiper les périodes de sécheresse et être plus précis sur la quantité d'eau à déverser dans la marne.

Conserver le niveau d'eau pour ne pas pomper dans les rivières​


Maintenir le niveau de l'eau dans les rivières jusqu'à Paris, c'est la raison d'être du Lac du Der et des trois autres réservoirs d'eau champenois.

Lac du Der, 15 mai 2018
Lac du Der, 15 mai 2018 © Alexandre Hébert / France 3 Champagne-Ardenne

Le lac du Der est un immense réservoir d'eau alimenté en partie par ce déversoir. Pour l'ancien directeur d'une association de protection de l'environnement, Alain Vanderschooten, l'un des risques de l'évaporation serait un prélèvement trop important dans les rivières.

Des rivières dont le niveau pourrait aussi baisser avec les changements climatiques. Selon plusieurs études, la température globale en France pourrait augmenter de 2 à 3 degrés, d'ici 2050.

► Retrouvez le reportage d'Alexandre Hébert et Antoine Laroche


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lac du der-chantecoq environnement société climat