Haute-Marne : le boulanger de Langres refuse la cagnotte en ligne pour maintenir son activité

La boulangerie Gallien de Langres devrait fermer fin février 2020. / © France3 Champagne-Ardenne
La boulangerie Gallien de Langres devrait fermer fin février 2020. / © France3 Champagne-Ardenne

Des habitants de Langres ont lancé une cagnotte en ligne pour soutenir la boulangerie Gallien. Le commerce est opposé à un de ses voisins pour nuisances sonores nocturnes. Mais l'artisan refuse toute aide extérieure et préfère mettre fin à son activité. La boulangerie va donc fermer.
 

Par Paul-Antoine Boudet

56 ans d'existence pour cette affaire familiale, mais aujourd’hui Eric n’en peut plus, cette boulangerie de Langres tourne à plein régime pour fournir la ville, les écoles et l’hôpital en pains. Il se dit « dépité », au terme de plusieurs années de procédure l’opposant à l’un de ses voisins.

En 2012 une plainte est déposée pour nuisances sonores. La justice a donné tort à ce boulanger de Haute-Marne, lui ordonnant de réaliser des travaux. Un coût estimé à 125.000 euros, une facture trop élevée pour lui. A quatre ans de la retraite, Monsieur Gallien préfère fermer malgré le soutien de la population locale. Quinze personnes devraient se retrouver sans travail, un crève-cœur pour cet artisan passionné par son métier.
Eric Gallien dans son fournil / © France3 Champagne-Ardenne
Eric Gallien dans son fournil / © France3 Champagne-Ardenne
 

"J’ai déjà commencé mon démantèlement"


Contacté par téléphone le jeudi 2 janvier 2020, il nous confie sa décision. « On voit que la population est derrière nous, on m’appelle de partout en France pour me soutenir, j’ai eu des reportages, des milliers de vues sur internet, il y a même une page Facebook, c’est encourageant mais à ce jour c’est trop, j’ai déjà commencé mon démantèlement et je ne continuerais pas mon activité ".
La boulangerie reçoit le soutien des habitants / © France 3 Champagne-Ardenne
La boulangerie reçoit le soutien des habitants / © France 3 Champagne-Ardenne
 

Frais d'astreinte

« C’est révoltant, je vais organiser le moins mal possible la fin de mon entreprise qui est prévue pour le premier trimestre, je vais essayer de vendre mon autre magasin pour solder les salaires de mes employés, ou je vais aller en liquidation judiciaire et ce sera les dernières lignes de la boulangerie Gallien qui seront écrites au plus mal » raconte Eric Gallien.

La justice lui impose de payer une indemnité de 3000€ à la partie adverse à partir du 28 janvier 2020. C'est donc un compte à rebours qui a commencé et à la clef, le licenciement d'une quinzaine d'employés. Il doit verser plus de 80.000 euros d'indemnités à son personnel.

J’ai encore 4 ans à faire, je vais repartir sur autre chose, peut être conduire des camions, explique-t-il en souriant.

A  ce jour le boulanger n’a pas renouvelé un de ses apprentis au fournil, les autres salariés restent auprès de lui dans l’immédiat mais ils devront trouver une autre solution pour les prochains mois. Mais cette fermeture annoncée en Haute-Marne est à l’exemple d’autres commerces confrontés au voisinage ou certaines querelles finissent devant la justice.

Sur internet il est possible de voir la cagnotte mais celle-ci est fermée suite à la demande du boulanger.
La page internet de la cagnotte
La page internet de la cagnotte
Dans les commentaires du site en ligne, Carole Gallien, propriétaire de la boulangerie s'exprime elle aussi quand à cet élan de générosité suscité par la population locale, mais elle préfère ne pas accepter cette cagnotte.

Nous sommes très touchés et émus par vos innombrables témoignages de soutien pour notre Maison GALLIEN. Néanmoins, on nous a informés que cette cagnotte avait été mise en ligne. Elle l’a été sans notre avis ni accord et Il semble prématuré d’avoir recours à cette collecte solidaire. Dès les fêtes terminées, nous réfléchirons posément à toutes ces initiatives et vous tiendront bien sûr informés. Merci de partager.
- Carole Gallien, propriétaire de la boulangerie

Pour l'instant donc, l'histoire de cette boulangerie de Langres devrait se terminer fin février ou début mars. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus