• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Lorraine : à Nancy et Metz, le climat mobilise plus que les gilets jaunes

Près de 1000 personnes mobilisées à nancy, près de 600 à Metz pour la marche contre le climat ce 8 décembre. / © Dominique Petitcolas
Près de 1000 personnes mobilisées à nancy, près de 600 à Metz pour la marche contre le climat ce 8 décembre. / © Dominique Petitcolas

Alors que "l’acte IV" des gilets jaunes qui débutait ce samedi 8 décembre a rassemblé une poignée de manifestants à Nancy et Metz, les marches pour le climat organisées dans ces villes en ont mobilisé plus d’un millier.
 

Par Justine Saint-Sevin

C’était la crainte de beaucoup d’organisateurs. Que ce week-end du 8 et 9 décembre placé sous le signe des gilets jaunes, étouffe les autres manifestations et limitent la mobilisation pour le Téléthon ou les marches pour le climat. Il n’en fut rien à Nancy et Metz où les rassemblements des gilets jaunes ont été moins suivis que les marches pour le climat.

Si 400 gilets jaunes ont arpenté les rues du centre-ville de Metz dans le calme à partir de 14h, ils étaient 600 à s’élancer dans les rues pour la marche du climat une heure et demie plus tard.

Pour Brigitte de Thionville, on a une convergence de but avec les gilets jaunes. On ne s'est pas retrouvé, c'est un peu dommage. 

Certains manifestants ont avoué qu'ils n'avaient pas réussi à se retrouver, dans la masse d'informations qui circulaient pour ce 8 décembre. 

"Ils ne sont forts que parce que nous sommes à genoux"

Clément, la vingtaine, marche en famille. Il appelle de ses voeux la convergence des deux mouvements. L'urgence climatique et l'urgence sociale sont liées, selon lui. 

 

Clément marche pour le climat : "c'est primordial et les deux combats peuvent être menés ensemble".


Diane, une trentenaire, aurait aussi aimé que les gilets jaunes accompagnent le cortège de la marche pour le climat à Metz. Mais "on a vraiment un objectif commun, que le Gouvernement avance sur ces sujets-là", assure-t-elle au coeur du cortège fourni rue Serpenoise. 


Parmi les slogans : "Stop Amazon, bus gratuits, ou encore Nique pas ta mer, ils ne sont forts que parce ce que nous sommes à genoux, changeons le système, pas le climat". 
 
Près de 600 personnes ont défilé pour la marche pour le climat ce samedi 8 décembre à Metz. / © MM
Près de 600 personnes ont défilé pour la marche pour le climat ce samedi 8 décembre à Metz. / © MM


A Nancy, le rapport est encore plus important. Alors qu’environ 500 gilets jaunes étaient éparpillés dans la ville ou présents place Stanislas où le rendez-vous avait été donné dès 10h dans la matinée, près de 1500 personnes se sont retrouvées devant le siège de Nancy métropole en début d’après-midi pour la marche pour le climat. Alors même que l’événement avait été interdit par la préfecture. Par ailleurs, deux co-organisateurs de l'événement ont été interpellés et placés en garde-à-vue. 
 

Malgré tout, à Nancy notamment les cortèges avaient à cœur de faire corps plutôt que de s’opposer. En effet, aux alentours de 15h, ces derniers ont essayé de fusionner alors que le groupe de manifestants de la marche pour le climat approchait de la place Stanislas où les gilets jaunes étaient mobilisés depuis ce samedi matin. Les forces de l'ordre se sont interposées pour empêcher cette initiative provoquant une courte bousculade dans les rangs de manifestants.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

REIMS. Gilets jaunes et forains

Les + Lus