Montgolfières au Mondial Air Ballons : sécurité, sécurité, sécurité !

Ciel dégagé mais fort vent ce dimanche 23 juillet 2017 au Mondial Air Ballons à Chambley (54). / © Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine
Ciel dégagé mais fort vent ce dimanche 23 juillet 2017 au Mondial Air Ballons à Chambley (54). / © Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine

Ce mot répété trois fois, à chacun des briefings, est "plus qu'un mantra, c'est l'ADN même de la manifestation" confie Philippe Buron-Pilâtre. A juste titre au vu d'épisodes récents : un envol de masse annulé ce matin à cause du vent et un ballon pris dans un orage samedi 22 juillet 2017 en soirée.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

L'équipe d'organisation, comme la direction des vols de la manifestation, en fait le point fort de chaque briefing : la sécurité est le sujet numéro un à Chambley. Car quand plusieurs centaines de ballons doivent s'envoler dans une courte période depuis le même terrain, le risque d'accident doit frôler le zéro absolu.

C'est le cas le plus souvent. Mais parfois, comme lors de ces dernières heures, la nature et l'imprudence rappellent aux pilotes et à leurs équipiers qu'il faut rester humble et que le risque zéro n'existe pas.

Un ballon dans l'orage


Samedi 22 juillet 2017 en fin de soirée, une vidéo d'internaute est apparue sur les réseaux sociaux. Elle montre l'un des quelques 400 ballons en vol hier soir pris dans un orage à proximité de Metz :
#MAB2017 Une montgolfière prise dans l'orage ! 22 juillet 2017

C'est une mauvais évaluation de la part du pilote de l'évolution météorologique de la soirée,

explique la direction des vols du Mondial Air Ballons.

"Ce pilote anglais a voulu voler un peu trop longtemps malgré l'alerte donnée pendant le briefing de 18h", précise Philippe Buron-Pilâtre, fondateur et organisateur du plus important rassemblement biennal de montgolfière au monde.

"La direction des vols avait pourtant rappelé, qu'en raison des conditions orageuses annoncées par l'équipe météo",

tous les ballons décollant hier soir auraient dû s'être posés peu après dix-huit heures zoulou (20h, heure de Chambley).

La feuille météo du vol du samedi 22 juillet 2017 en soirée au Mondial Air Ballons / © Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine
La feuille météo du vol du samedi 22 juillet 2017 en soirée au Mondial Air Ballons / © Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine

Or l'incident est intervenu après 21h, impliquant la responsabilité du pilote, seul maître à bord. Un pilote accompagné d'une passagère, elle-aussi britannique, qui a dû effectuer une manoeuvre d'urgence, une descente rapide en plein orage, qu'il a parfaitement maîtrisée.
Il a ainsi évité un accident grave. Lui et sa passagère sont sains et sauf mais bien sûr choqués et ont très rapidement été assisté par l'équipe du MAB venue les réconforter.
Mais le pilote n'a pu empêcher l'enveloppe de son ballon d'accrocher un arbre et de s'abîmer.

Ce dimanche matin, les deux équipiers se reposaient au camping des pilotes sur le site de la manifestation afin de se remettre de leurs émotions, tandis qu'une grande partie de l'équipe, à l'issue d'une nuit blanche, enchaînant sur une nouvelle journée d'intense activité sur le site de Chambley Planet Air.

Vol du matin annulé

Les conditions météo semblaient pourtant favorables ce dimanche matin après les trombes d'eau essuyées par tous durant la nuit. Malheureusement le fort vent d'altitude, comme au sol, empêchait toute sécurité au décollage.
Raisonnablement, cet envol a donc été annulé.

Une décision applaudie par les pilotes à l'issue du briefing.
Hicham Zrikem : "La sécurité, avant même le décollage"
L'unique pilote marocain de montgolfière, présent sur l'édition 2017 du Mondial Air Ballons, revient sur l'accident intervenu samedi 22 juillet 2017, lorsqu'un ballon anglais a été pris dans un orage. - France 3 Lorraine - Jean-Christophe Dupuis-Rémond


A lire aussi

Sur le même sujet

A 31 : le débat continue

Près de chez vous

Les + Lus