Marigny : le Teknival c'est fini !

© Laurent Meney / France 3 Champagne-Ardenne
© Laurent Meney / France 3 Champagne-Ardenne

Tandis que d'importants moyens policiers et de secours restent mobilisés sur place, la préfecture de la Marne communique sur le bilan des interventions. Depuis 10H ce mardi, les organisateurs ont annoncé la fin du Teknival.

Par Laurent Meney

Update : Depuis 10h ce mardi, la musique s'est arrêtée sur le Teknival.

Depuis quelques heures, l'ambiance avait commencé à évoluer sur le site du Teknival. La météo avait notamment nettement changé, passant de températures plutôt douces malgré un peu de pluie à un temps plus mauvais, avec du vent et des températures très fraiches. Mais c'est aussi l'ambiance générale qui avait commencé à changer, après trois jours de fête quasi-ininterrompue. Les teufeurs sur le départ, qui doivent passer par un important dispositif de la gendarmerie pour quitter les lieux, et des saisies de sound system (conformément à l'arrêté préfectoral pris dans la nuit de vendredi à samedi, qui interdisait la ciculation de ces convois) ont également pu participer à précipiter l'arrêt prématuré de la fête. Cette année, le Teknival du 1er Mai aura donc plié bagage pendant la fête du travail.




À 20h30, lundi, près de 10.000 festivaliers étaient encore présents sur le site. Les départs se sont en effet accélérés hier.

Afin d’assurer la sécurité publique, la sécurité civile, la sécurité sanitaire et la sécurité routière sur le site et à ses abords, le préfet de la Marne a mobilisé les services de l’État et les services de secours à la personne du département : 215 gendarmes et 43 pompiers sont toujours sur les lieux.

En matière de secours à la personne, on dénombre 88 entrées au poste médical avancé (PMA) dont 3 personnes plus gravement blessées et 32 évacuées vers les hôpitaux alentours.

Les 3 postes de secours internes, tenus par la Croix rouge et la protection civile, ont accueillis près de 370 personnes depuis le début de la manifestation, dans une très large majorité pour des soins médicaux bénins.

Si aucun incident majeur n’a été constaté à ce stade, les services de la préfecture continuent d’attirer l’attention des festivaliers sur les dommages provoqués par des comportements dangereux ou à risques sur ce type de rassemblement.

Source : préfecture de la Marne.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus