Un bilan mitigé pour la Foire de Châlons

Publié le Mis à jour le
Écrit par FM avec Laurent Meney
La 72ème Foire de Châlons s'est clôturée ce lundi
La 72ème Foire de Châlons s'est clôturée ce lundi © Laurent Meney / France 3 Champagne-Ardenne

La foire de Châlons a refermé ses portes ce lundi. L'heure est au bilan : on compte 250 000 visiteurs, soit autant que l'an passé. Mais les commerçants sont plutôt partagés.
 

C'est sous un beau soleil que la 72ème édition de la Foire de Châlons s'est clôturée ce lundi. Et comme traditionnellement, les allées de la foire ont fait le plein en ce dernier jour de festivités. Côté professionnels, le sourire est globalement de mise, comme pour Quentin Delandhuy, responsable commercial : "Il y a eu pas mal de monde, on avait pas mal d'affaires en cours que la Foire nous a permis de concrétiser. Cela nous a aussi permis de démarcher de nouveaux clients."
 

Un bilan dépendant de la météo


Plus mitigés, les camelots dressent un constat différent. Alain Boitard de Peretti vend sur les foires depuis 33 ans, cette année le démarrage a été plus compliqué, avec deux matinées rythmées par "des orages et de la pluie". "Mais dans l'ensemble, la Foire reste un bel événement pour nous", ajoute-t-il.

Plus de 700 exposants, 250 000 visiteurs et les mêmes recettes depuis des décennies, ici le public apprécie le côté bon enfant des allées de la foire.

Une foire qui essaie aussi de s'adapter et d'innover en privilégiant le conseil et la proximité. Les visiteurs savent pourquoi ils reviennent d'année en année.

D'autres pointent du doigt le prix élevé de la restauration dans un contexte où le consommateur fait de plus en plus attention à son porte-monnaie.
 

Voir notre reportage :


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.