Cet article date de plus de 6 ans

Châlons : 30 millions d'euros pour compenser le départ des militaires

L'Etat versera 30 millions d'euros à la ville de Châlons-en-Champagne pour compenser le départ de l'armée, prévu cet été. Une  compensation qui doit permettre de développer des projets économiques viables.
Même si elle ne règle pas tout, l'annonce se veut rassurante : la ville de Châlons-en-Champagne a obtenu une importante compensation de 30 millions d'euros en échange du départ des militaires. Une enveloppe de 11 millions d'euros du ministère de la Défense et de 19 millions alloués par d'autres ministères.

Accompagnement de projets économiques

Comme Manuel Valls l'avait promis en octobre, l'Etat s'est engagé auprès du député-maire UMP, Benoist Apparu, qui compte bien profiter de cette dotation pour lancer de nouveaux projets. Objectif : relancer l'économie châlonnaise pour les cinquante prochaines années. L'enveloppe sera ainsi débloquée au fur et à mesure des projets. Un contrat devrait être signé en septembre entre la ville et l'Etat.

Mesure fiscale

La ville doit par ailleurs bénéficier d’une mesure fiscale. Un arrêté devrait classer Châlons en "zone de revitalisation de défense". Un classement qui permettra aux investisseurs d'être exonérés de charges durant cinq ans et de voir leurs impôts allégés.


Ecoutez la réaction du député-maire Benoist Apparu diffusée dans notre 12/13 ce lundi 9 février

durée de la vidéo: 01 min 08
Benoist Apparu

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée