Décès d'un étudiant de l'Ensam : 2 hommes en garde à vue

L'Ensam de Châlons-en-Champagne a déjà connu un drame en décembre 2008 avec le décès d'un "Gadzart" de 24 ans. / © France 3 Champagne-Ardenne
L'Ensam de Châlons-en-Champagne a déjà connu un drame en décembre 2008 avec le décès d'un "Gadzart" de 24 ans. / © France 3 Champagne-Ardenne

Deux hommes sont en garde à vue dans l'affaire de l'étudiant de 22 ans décédé ce mardi matin. Ce dernier homme était dans le coma suite à une altercation lors d'une soirée étudiante le week-end dernier. A titre conservatoire, le directeur de l'école de Châlons annonce l'arrêt des soirées étudiantes.

Par GS, MR

Dès lundi, un homme a été interpellé. Un autre suspect s'est rendu spontanément lundi après-midi à l'hôtel de police de Reims où il a aussi été placé en garde à vue. Le parquet a ouvert une enquête pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Une "histoire de fille" serait à l'origine de la rixe selon le procureur de la République. La victime a reçu un coup violent sur le visage.

Le point dans notre reportage diffusé mercredi midi (05/06/2013)

DMCloud:74519
Décès d'un étudiant de l'Ensam: le point sur l'enquête mercredi midi
2 personnes sont en garde à vue, les soirées sont suspendues à l'Ensam.


Mardi soir dans le 19/20 Champagne-Ardenne, le directeur de l'ENSAM Châlons a annoncé l'arrêt des soirées à titre conservatoire


DMCloud:74337
Suspension des soirées à l'Ensam Châlons
Le directeur Giovanni Radilla évoque une école " sous le choc"
La rixe remonte à la nuit de vendredi à samedi, en pleine fête de fin d'année à l'ENSAM de Châlons-en-Champagne. L'étudiant de 22 ans serait tombé sur la tête après une altercation. Grièvement blessé, le "Gadzart" est tombé dans le coma avant de décéder au CHU de Reims. 
Selon le procureur de Châlons, l'agresseur n'a pas été formellement identifié à cette heure, mais il s'agirait d'un autre étudiant, non membre de l'ENSAM . L'enquête se poursuit. L'école de Châlons appartient au réseau Arts et Métiers PariTech

Retrouvez ici dans le 19/20 le reportage complet  
DMCloud:74381
Les suites de l'affaire de l'Ensam
Le procureur fait un point sur l'enquête
Dans un communiqué, Geneviève Fioraso, la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, annonce avoir saisi l'inspection générale de l'administration, pour que soit menée une enquête administrative parallèlement à l'enquête judiciaire. Elle rappelle aussi " aux chefs d'établissements et présidents d'universités leurs responsabilités en matière de sécurité des étudiants et leur devoir de vigilance lors des soirées organisées dans leurs enceintes".

L'histoire se répète ?

Il y a 5 ans, l'école des arts et métiers était déjà endeuillée. Stéphane Kameugne était mort à l'issue d'une soirée similaire, son corps repêché dans le canal de la Marne.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus