Les adieux des militaires de Châlons-en-Champagne

L’étendard a été définitivement plié. C’est la fin de plus de 200 ans d’histoire entre Châlons-en-Champagne et ses militaires. Ce lundi, des cérémonies étaient organisées dans le centre ville de Châlons-en-Champagne pour le grand public.

Ce mardi, c'est un hommage plus intime qui a été rendu avec les familles, au sein du 1er régiment d’artillerie de marine.

C'en est donc fini pour le 1er RAMa, le régiment d'artillerie de marine de Châlons a été officiellement dissous ce mardi. Ses 750 hommes quittent la région.

L'étendard a été roulé par trois soldats, un adieu comme l'armée sait les faire. Ce mardi matin, la musique militaire résonnait une dernière fois dans la cour de la caserne.
C'est la fin du plus ancien régiment de troupes de marine, vieux de 200 ans. C'est surtout la fin de l'armée à Châlons-en-Champagne. Dans 15 jours, la 1ère brigade mécanisée sera elle aussi dissoute. Au total, 1.000 militaires quittent la ville. Ce qui représente 3.000 personnes en comptant les familles.

Pour le moment, aucun projet n'est présenté pour les 90 hectares de terrains militaires que compte la ville. L'Etat promet 30 millions d'euros de compensations. Châlons veut donc attirer du neuf, en s'appuyant sur son point fort : l'agriculture.

Voir notre reportage dans le JT 12/13 de ce mardi 30 juin 2015

L’étendard a été définitivement plié. C’est la fin de plus de 200 ans d’histoire entre Châlons-en-Champagne et ses militaires. Ce lundi, des cérémonies étaient organisées dans le centre ville de Châlons-en-Champagne pour le grand public.