Une tapissière châlonnaise en finale des Olympiades des métiers

A 20 ans, Marina Barbé va défendre les couleurs du Grand Est aux finales des Olympiades des métiers qui débutent ce jeudi à Caen. Elle pourra confronter son savoir-faire de tapissière face à d'autres jeunes venus de toute la France.
Pendant trois semaines, Marina Barbé a répété les mêmes gestes, précis et rapides, pour se préparer à la compétition.
Pendant trois semaines, Marina Barbé a répété les mêmes gestes, précis et rapides, pour se préparer à la compétition. © Odile Longueval / France 3 Champagne-Ardenne
Fille de menuisier, Marina Barbé a toujours été très manuelle. Naturellement, elle a choisi un métier qui demande précision et minutie. Un métier passion. Tapissière d'ameublement, elle restaure et fabrique des sièges, fauteuils et canapés, les habillant de tissus, de mousse, de cuir ou de ouate.

On a une carcasse en bois au départ et on ressort avec quelque chose de fini, on gère tout de A à Z

La jeune fille s'est formée au lycée Frédéric-Ozanam de Châlons-en-Champagne. Bac pro en poche, elle se perfectionne chez Marina Studios, créateur et fabricant français de sièges et fauteuils basé à Suippes, ainsi que chez un tapissier rémois, réparateur de montgolfière. Deux univers opposés, l'industriel et l'artisanal, le contemporain et le traditionnel, qui plaisent autant à la Châlonnaise.

C'est un métier qui existe depuis des centaines d'années. Pouvoir l'exercer encore aujourd'hui, je trouve ça beau

Son ancienne professeure pense à elle pour représenter le lycée lors des finales régionales des Olympiades des métiers. Une compétition où les apprentis confrontent leur savoir-faire face à d'autres jeunes.
Marina Barbé y décroche une place pour la finale nationale qui se tiendra à Caen du jeudi 29 novembre au samedi 1er décembre.

Les Olympiades, c'est une expérience humaine assez incroyable. Et un gros plus dans le CV

Elle fait partie des 60 jeunes qui représenteront la région Grand Est. Pendant trois semaines, la jeune Châlonnaise a passé ses journées à préparer les deux épreuves : confectionner une paroi japonaise et une petite chaise cocktail.
Avec patience et précision, elle a répété les mêmes gestes, inlassablement. Son objectif ? "Décrocher la médaille d'or".  En attendant de se faire un nom parmi les grands tapissiers.

 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
olympiades des métiers économie emploi