Covid-19 : des nouvelles mesures dans la Marne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Céline Lang et Jérémy Durieux

Le port du masque est désormais obligatoire dans les grandes villes de la Marne. Ce vendredi 26 mars, le Préfet de la Marne, l'ARS et l'Académie ont décidé de nouvelles restrictions pour éviter un 3e confinement dans un contexte hospitalier tendu. Explications.

Plus de masques, moins de shopping… Voici en résumé les nouvelles mesures sanitaires à respecter dans la Marne. Le département a été placé en vigilance renforcée, ce vendredi 26 mars,  parce que le taux d’incidence vient de dépasser les 250 cas pour 100.000 habitants. Certes, la Marne est loin encore de la situation de l’Aube, confinée pour quatre semaines à partir de ce vendredi minuit, mais l’idée c’est bien d’éviter d’en arriver là, a-t-on appris lors d'une conférence de presse menée par le Préfet de la Marne, en lien avec l'ARS (Agence régionale de Santé) et l'Académie. 

Port du masque en extérieur

Il va donc falloir se préparer à porter le masque en extérieur, de façon obligatoire, pour tous les habitants des bassins de vie de : Ay-Champagne, Châlons-en-Champagne, Epernay, Magenta, Fismes, Mourmelon, Vitry-le-François et Witry-lès --Reims.

Le shopping ce week-end est déconseillé : les centres commerciaux de plus de 10.000 m2 vont devoir fermer leurs portes dès ce vendredi soir minuit. Le seuil de surface était auparavant fixé à 20.000 m2.

Foires, brocantes et salons restent interdits

La situation peut évoluer très vite et les interdictions peuvent changer du jour au lendemain. La pression hospitalière en effet s’accentue rapidement dans la Marne : à l’hôpital de Châlons-en-Champagne, par exemple, un patient a dû être transféré vers les Ardennes pour libérer un lit.

Le CHU de Reims a déjà déprogrammé 30% de ses interventions.

Ces nouvelles mesures ont donc pour objectif de faire baisser la pression pour éviter un troisième reconfinement.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité