Fête de la science : un magazine qui fait cogiter les enfants avec des expériences chaque mois

Depuis Epernay (Marne) Valérie Roques a crée « Les Cogiteurs », un mensuel scientifique destiné aux 8-12 ans. Sa particularité : il est fourni avec un kit d’expériences. Une innovation 100% made in Champagne dans l’offre pourtant abondante de presse jeunesse.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

« Pendant le confinement, jai vu mon fils passer des heures allongé à regarder des vidéos dexpériences, sans jamais pouvoir les faire. Je me suis dit quil n’était sûrement pas le seul et quil fallait créer quelque chose », raconte la mère de famille.

Comme beaucoup, la crise sanitaire l’a fait changer de voie. Valérie Roques quitte alors son poste de directrice dEPHAD à Aÿ et lance Les cogiteurs en décembre 2022. Un mensuel de vulgarisation scientifique de 28 pages, destiné aux 8-12 ans. Le magazine est envoyé avec un kit dexpérience et permet, chaque mois, de décortiquer un phénomène scientifique en samusant.

Des clés pour comprendre le monde 

 Ce mois-ci les petits lecteurs des cogiteurs découvriront les secrets du magnétisme, à laide dun kit pour fabriquer une boussole. Le mois dernier, autour de la thématique du calcaire, les cogiteurs ont appris à fabriquer des craies avec de la poudre de coquille d’œuf. « Quand un enfant fait une expérience, il suit une méthodologie et cela forme son cerveau. Ça lui enseigne à être actif et non passif face aux informations. Ce qui est plus que jamais important dans le monde actuel », explique la fondatrice du magazine.

Pour mener à bien le projet, elle fait appel à un chimiste, à des enseignants sensibilisés à la pédagogie Montessori, mais aussi à un graphiste et au dessinateur de BD d'Epernay, Pascal Regnauld. En tout, sept personnes travaillent à la conception du magazine.

 Pour Valérie Roques, il était également important de rendre le magazine accessible à tous. Elle a donc travaillé avec une orthophoniste pour que la mise en page, la police et les couleurs soient adaptées aux enfants dyslexiques et daltoniens.

Le concept des kits d’expérience est une petite innovation dans la presse jeunesse qui compte pourtant plus de 250 magazines et 10 millions de lecteurs. De la rédaction à l’impression jusqu’à la mise sous pli, tout est fait en Champagne. 600 scientifiques en herbes ont déjà été conquis et l’entreprise d'Epernay espère atteindre les 1000 abonnés d'ici à la fin de l’année. L'abonnement coûte 30€ au lieu de 45€ pour trois mois.