Bientôt une nouvelle patinoire provisoire à Reims

La patinoire provisoire de Reims devrait être livrée dans le premier trimestre de cette année. Cet équipement est très attendu par les sportifs rémois. Plusieurs clubs ont besoin de cette infrastructure. Le coût total de l'investissement pour la ville de Reims s'élève à 2,8 millions d'euros.

Cette patinoire sera "provisoire" en attendant la construction du futur complexe "eau-glace" qui prendra place sur le site de la Sernam à Reims.

D'ici trois mois, la patinoire Albert 1er devrait sortir de terre. Reims aura enfin une piste de glace pour accueillir près de 800 sportifs. C'est l'épilogue d'une histoire qui aura duré près de dix-huit mois. En octobre 2013, la municipalité avait décidé de fermer définitivement le complexe sportif du Nautilud, jugé dangereux. Il a été réduit en poussière en septembre dernier. A Reims, quatre clubs attitrés se retrouvent alors sans glace. L'un des plus pénalisé est celui des Phénix de Reims, en division 1 de hockey. Ils sont obligé de jouer à Châlons-en-Champagne. Le club perd des supporters mais aussi de l'argent.

Cette nouvelle patinoire leur apportera donc des créneaux d'entrainement adapté et pourront enfin jouer à domicile.

Ce projet est un investissement pour la ville de Reims de 2,8 millions d'euros. La patinoire provisoire est vouée à rester au moins une dizaine d'année.

Voir notre reportage dans le JT 19/20 de ce mardi 6 janvier 2014 :

La patinoire provisoire de Reims devrait être livrée dans le premier trimestre de cette année. Cet équipement est très attendu par les sportifs rémois. Plusieurs clubs ont besoin de cette infrastructure. Le coût total de l'investissement pour la ville de Reims s'élève à 2,8 millions d'euros.