Le marathon du Run in Reims aura-t-il lieu ?

Le rapporteur public du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne s'exprimait ce mardi matin en faveur de l'annulation de la course pour violation manifeste du code des marchés publics.

La justice examine en ce moment le recours de l'opposition rémoise concernant l'organisation de cet événement par le groupe A.S.O. Pour Eric Quénard (PS), ce partenariat est illégal car il n'y a pas eu d'appel d'offres.

Vers une annulation du contrat entre la Ville de Reims et la société ASO ?​

Le scénario le plus vraisemblable est donc une annulation qui ne rentrerait en vigueur que pour l'édition 2016. Se serait une victoire politique pour Eric Quénard (PS) face au maire Arnaud Robinet (les Républicains). Pour le leader de l'opposition socialiste à la ville de Reims, l'absence d'appel d'offre avantageait beaucoup trop A.S.O.
La justice rendra son jugement la semaine prochaine. Reste une question : si le tribunal administratif de Châlons suis bien les recommandations du rapporteur public, il n'est pas sur pour autant qu'un autre prestataire privé soit de taille pour venir concurrencer ASO, et faire baisser la facture de 120.000 euros pour la ville.

Voir notre direct dans le JT 12/13 de ce mardi 15 septembre 2015

Le rapporteur public du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne s'exprimait ce mardi matin en faveur de l'annulation de la course pour violation manifeste du code des marchés publics.

Dans un communiqué, la ville de Reims prend acte des conclusions du rapporteur public annoncées ce mardi au tribunal administratif de Châlons-en-Champagne. 
Le communiqué ajoute que "cette position était connue de l’administration municipale depuis samedi 12 septembre, date à laquelle le rapporteur a déposé ses conclusions. La ville attend sereinement le verdict définitif du tribunal administratif." "Aujourd’hui, l’important est de s’assurer que tout soit fait pour que les Rémois et les Rémoises puissent participer dans les meilleures conditions le 11 octobre à cette grande fête populaire de la course à pied."

Voir notre reportage dans le JT 19/20 de ce mardi 15 septembre 2015

Le rapporteur public du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne s'exprimait ce mardi matin en faveur de l'annulation de la course pour violation manifeste du code des marchés publics.

 

Rappel des faits
Eric Quénard avait saisi le mardi 28 avril 2015 le Préfet ainsi que le tribunal de commerce concernant la délibération effectuée lors d'un conseil municipal.
Lire ci-dessous
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité