Run in Reims : le conseiller municipal Eric Quénard (PS) demande l'annulation du contrat avec A.S.O.

Comme il l'avait annoncé, Eric Quénard a saisi ce mardi 28 avril 2015 le Préfet ainsi que le tribunal de commerce concernant la délibération effectuée lors du dernier conseil municipal.

Eric Quénard a saisi le Préfet dans le cadre d'un "contrôle de légalité" afin de relever des éventuelles irrégularités dans ce dossier. Si des illégalités sont observées, le préfet peut demander la modification ou le retrait complet du projet.

Dans un deuxième temps, il a été déposé deux requêtes auprès du tribunal administratif :Eric Quénard considère que la signature de convention avec la société (privée) organisatrice du Run in Reims (A.S.O.) aurait dû faire l'objet d'un appel d'offre de marché public.

"Il s'agit du caractère onéreux du contrat car la ville loue l'espace public à A.S.O. pour un montant de 9.000 euros (au titre de l'occupation des rues de la ville pour cette manifestation). D'autre part, la ville de Reims, (dans cette convention) verse une subvention de 120.000 euros (au titre de la communication de l'événement sur la ville). Enfin, "une multitude de biens publics seront gracieusement mis à disposition gracieuse de la société organisatrice du Run in Reims (agents municipaux, barrières, bus et bâtiments municipaux…)". Sachant que A.S.O. empochera la totalité des inscriptions des coureurs.

Eric Quénard

On en saura peut-être plus dans les trois ou quatre semaines, à la suite de ces requêtes auprès du préfet et le tribunal administratif.

Cette délibération au conseil municipal du 9 avril dernier avait été voté a 44 voix Pour, 14 voix contres (0 abstentions).

Arnaud Robinet, député maire de Reims n'a pas souhaité réagir. Il indique avoir donné toutes les informations sur ce projet à Eric Quénard lors du conseil municipal. Arnaud Robinet avait notamment dit qu'il aurait été nécessaire de lancer un appel d'offre sur l'organisation du Reims A Toutes Jambes, dans le cas ou la ville ne pouvait plus "porter" cet événement. Dans ce cas, c'est la société A.S.O. qui a proposé le concept de Run in Reims. La ville devient donc partenaire de cet événement et permet à la municipalité de faire une économie de l'ordre de 180.000 euros.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité