• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Meeting Areva: Mahiedine Mekhissi gonflé à bloc

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

Il veut tout gagner Mahiedine Mekhissi! Il le dit, et il y croit, dur comme fer! ou plutôt dur comme le mental d'acier qu'il s'est forgé durant ses séances d'entraînement à Font-Romeu. Le Rémois est déterminé à exploser le record d'Europe du 3000 mètres steeple, sous les 8 minutes.

Par Caroline Jouret

Au 3000 m steeple au stade de France, lors du meeting Areva, samedi, à Saint-Denis, Mahiedine Mekhissi veut inscrire son nom en lettres d'or.
Mekhissi a préparé son escalade par un 2000 m, vendredi dernier, au meeting international d'athlétisme de Reims.
Puis, par un 1500 m mardi à Nancy, avec un nouveau record personnel (3:33.12) 

"Deux courses pour dégager les allures, avoir de l'aisance sur 3000 m steeple. Je sais que je suis en forme. Quand on va passer samedi en 2 min 40 sec au premier kilomètre, ça va me paraître facile"
- Mahiedine Mekhissi -


De l'avis de son entraîneur, Philippe Dupont,

"le 1500 m de Nancy, notamment, ouvre des perspectives intéressantes. Il est prêt pour un grand coup, mais le steeple c'est une autre problématique"


L' objectif de Mahiedine Mekhissi est triple:
  • améliorer le record d'Europe de son compatriote Bouabdellah Tahri (8:01.18),
  • descendre sous les 8 minutes 
  • gagner la course.
                Le dernier point sera peut-être le plus difficile à obtenir pour le double vice-champion olympique de Pékin-2008 et Londres-2012, face aux Kenyans Ezekiel Kemboi, deux fois médaillé d'or aux Jeux Olympiques de 2004 et de 2012,  mais aussi double champion du monde en titre, et Paul Koech, spécialiste des courses d'un jour.
               
Le cap des 8 minutes a déjà été franchi par neuf athlètes, dont sept Kenyans (huit en considérant le Qatari Said Saaeed Shaheen, détenteur du record du monde en 7 min 53 sec 63, qui est né Kenyan et s'appelait Stephen Cherono avant son changement de nationalité). Aucun Européen a réussi à passer en dessous de ce temps. 
               
Mahiedine Mekhissi vise au final, les Mondiaux, à Moscou du 10 au 18 août.

"J'y vais pour l'or. Les Kenyans, même s'ils sont quatre, ne me font pas peur"

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus