Pauline Ferrand-Prévot réconciliée avec le vélo

La cycliste marnaise poste depuis hier sur les réseaux sociaux des photos d'elle, souriante, "je repars à l'entraînement" ou encore "à l'entraînement en bonne compagnie". Une surprise puisque fin août, elle confiait au magazine Les sportives, "le vélo, c'est devenu mon plus grand cauchemar."

Pauline Ferrand Prevot
Pauline Ferrand Prevot © Damien Meyer / AFP
Après les Jeux Olympiques de Rio, la triple championne du monde ne savait pas quand elle allait remonter sur un vélo. Aujourd'hui, c'est chose faite. Elle a retrouvé son deux-roues et le chemin de l'entraînement.

Le vélo, le rêve d'une vie mais aussi ma plus grande angoisse


Pauline Ferrand-Prévot remonte donc en selle, après avoir testé le sport automobile au rallye vosgien, il y a deux semaines. Le 25 août, elle avait accordé une interview au magazine Les Sportives. Une blessure au genou l'hiver dernier et puis tout s'est enchaîné très vite. Trop vite. "Chaque entraînement devient un calvaire (..) Les douleurs ré-apparaissent (...) Ces JO ont été le résultat d'une année de galère."  Elle termine 26ème de la course sur route et abandonne en VTT. 





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport cyclisme
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter