• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Les Phénix de Reims déposent le bilan

© Photo : Black Ghost - Phenix
© Photo : Black Ghost - Phenix

On pensait le club rémois à l'abri dans sa nouvelle patinoire Albert Ier mais sous le poids de déficits de près de 350.000 euros, les Phénix n'emménageront jamais dans leurs nouveaux locaux. La commission du contrôle de gestion (CNSCG) ne les a pas autorisés à s'inscrire en Division 1.

Par CB

Des problèmes financiers qui ne datent pas d'hier

En 2013, le club se sépare déjà de certains joueurs pour des raisons financières mais l'absence de patinoire ouverte au public pendant 2 ans à Reims suite à la fermeture de la patinoire Bocquaine en octobre 2013 ne fait qu'aggraver la situation.

Le club des Phénix de Reims avait été créé en 2002 pour succéder aux Flammes Bleues de Reims, une équipe qui avait elle-même disparue après deux titres de champion de France suite à des problèmes financiers. Treize ans plus tard, l'histoire se répète.

 

Un nouveau club pourrait voir le jour dès la saison prochaine. Le cas échéant, la nouvelle équipe potentielle devrait repartir en Division 3, le plus petit échelon du hockey français. La municipalité organise une conférence de presse jeudi prochain pour discuter de cette éventualité.

Voir notre reportage dans le JT 12/13 de ce jeudi 09 juillet 2015

Phénix de Reims


Voir l'interview de Benoit Vrielynck, Président du Reims Champagne Hockey dans le JT 19/20 du samedi 04 juillet 2015

Les Phénix de Reims déposent le bilan
On pensait le club rémois à l'abri dans sa nouvelle patinoire Albert Ier mais sous le poids de déficits de près de 350.000 euros, les Phénix n'emménageront jamais dans leurs nouveaux locaux. La commission du contrôle de gestion (CNSCG) ne les a pas autorisés à s'inscrire en Division 1.


A lire aussi

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus