• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Reims : la Fabrik du sport intègre la French Tech

© MAXPPP
© MAXPPP

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a annoncé qu'une vingtaine de territoires allaient bénéficier du label French Tech, ce dispositif de soutien aux jeunes entreprises numériques. Parmi eux, l'association rémoise La Fabrik du Sport qui rassemble une trentaine de start-ups au service du sport.

Par Isabelle Griffon

C'est désormais officiel : le réseau rémois la Fabrik du sport intègre la French Tech, ce dispositif de soutien aux jeunes entreprises numériques. Fédérée au sein de cette association, une trentaine de start-ups de Reims et plus largement du Grand Est mettent les nouvelles technologies au service du sport et des sportifs, de haut niveau comme amateurs.

Tous les acteurs de "l’écosystème" de start-ups français étaient rassemblés ce lundi 25 juillet à Laval à l’occasion du lancement des réseaux thématiques French Tech par Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie, et Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat au Numérique.

La Fabrik du Sport, qui a annoncé sa candidature au réseau French Tech en avril dernier, était présente sur place. Elle fait désormais partie des six membres du réseau thématique dédié au sport avec la Normandie, Grenoble, Aix-Marseille, Montpellier et Saint-Jean-de-Luz/Hossegor.

Gagner en visibilité

La Fabrik du Sport a pour ambition de faire de Reims et d’un large territoire environnant un pôle d’excellence dans des domaines d’application variés allant de l’éducation à la sécurité en passant par la santé. Les cinq fondateurs de l’association dont Thierry Letellier, premier vice-président de l’Université Reims Champagne-Ardenne et Frédéric Godbillot, président de la start-up Be For Stats, appartiennent aux mondes sportifs, académiques et entrepreneuriaux de la région rémoise.

La Fabrik du sport rejoint ce réseau pour deux ans puis sera remis en concurrence via un nouvel appel à candidature. Lancé en 2013, le label "French Tech" doit permettre un
accompagnement et une accélération du développement du tissu de jeunes pousses en France, tout en l'aidant à gagner en visibilité à l'international.

Des start-ups rémoises qui innovent

La Champagne-Ardenne ne part pas de zéro car les porteurs de l'initiative ont identifié plusieurs start-up sur le territoire en lien, de près ou de loin, avec le sport. Parmi elles, l'entreprise DMD Santé, basée à Reims, s'est donnée pour mission d'évaluer les applications et les objets connectés liés à la santé, en créant un label de qualité.

Créée à Troyes et implantée à Bezannes, Pacifa Decision développe un outil de modélisation 3D d'installations sportives. Cette société propose une application pour la vente en ligne de billetterie, permettant de choisir sa place avant son achat en simulant l’angle de vue à partir du fauteuil sélectionné. Elle conçoit aussi des outils qui permettent de faciliter le déploiement du personnel de sécurité des stades en fonction des mouvements de foule.

D'autres projets devraient se concrétiser d'ici 2017.

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus