SNCF : retour à la normale sur les TER Champagne-Ardenne

Le trafic des trains n'est plus perturbé ce dimanche 26 janvier 2014. Les cheminots de la région avaient fait jouer leur droit de retrait suite à l'agression d'un contrôleur ce samedi à la mi-journée sur un quai de la gare de Reims.

Tout est normal ce matin en gare de Reims
Tout est normal ce matin en gare de Reims © France 3 Champagne-Ardenne
Les retours de week-end pourront s'effectuer normalement. Ce dimanche soir, à l'heure où les trains sont très fréquentés, tout devrait fonctionner normalement dans les gares de Champagne-Ardenne. Le trafic est en effet redevenu normal dès ce 26 janvier 2014 au matin. Les cheminots de toute la région avaient fait jouer leur droit de retrait suite à l'agression la veille d'un de leur collègue.

Durant toute l'après-midi et toute la soirée de ce samedi, seul un TER sur quatre roulait normalement. Pour palier les suppressions de trains et les retards, la direction régionale de la SNCF avait mis en place des bus et des taxis de substitution. Le réseau TGV et grandes lignes n'était lui pas impacté par les perturbations.

L'agresseur voyageait souvent sans billet


Le contrôleur agressé ne souffre que de blessures superficielles à la mâchoire. L'individu qui s'en est pris à lui avait visiblement été relâché par la police après avoir été entendu par les enquêteurs. L'homme serait revenu à la gare de Reims avec une attitude provocatrice. Il aurait donc de nouveau été interpellé et ramené au commissariat pour être placé en garde à vue. Le parquet de Reims envisage de le déférer : il pourrait être jugé en comparution immédiate ce lundi.

Il semblerait que l'agresseur soit une personne qui avait l'habitude de voyager régulièrement sans billet. Une réunion était toujours en cours ce dimanche en fin de matinée à Reims entre la direction régionale et les représentants du comité d'hygiène de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf transports faits divers