• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Teknival : 4 jours de musique techno

30.000 teufeurs sont attendus sur l'ancienne BA112 / © AFP (archive)
30.000 teufeurs sont attendus sur l'ancienne BA112 / © AFP (archive)

Plus de 30 000 fans de musique techno sont attendus du 2 au 5 mai 2014 sur l'ancienne base aérienne 112 de Reims. L'Etat va tenter de réguler les problèmes de drogue qui devraient survenir pendant la fête.

Par Florent Boutet

D'habitude c'est lorsque survient un gros accident de la route qu'il est dressé ! Un poste médical avancé sera mis en place durant toute la durée du Teknival sur la BA112. Un dispositif d'urgence qui sera complété par quatre postes de secours tenus par des associations de secourisme (Croix Rouge et Protection Civile). Objectif : prévenir et lutter contre la drogue et la toxicomanie présentes sur le site.

30.000 teufeurs et autant de nuisances ?


Ces moyens, ce sont ceux qui ont été détaillés ce mardi 29 avril 2014 dans le communiqué de presse diffusé par la préfecture de la Marne. Les autorités font face à la grogne des élus locaux et des riverains et des agriculteurs qui craignent les nuisances que ne manqueront pas de générer les 30.000 teknivaliers qui vont converger à Betheny pendant 4 jours.

La diffusion de musique techno débutera vendredi 2 mai dans l'après-midi pour prendre fin lundi 5 mai à la mi-journée. Des bouchons d'oreille ont été distribués à la population avoisinante, et des patrouilles régulières de gendarmerie devraient sécuriser les villages du secteur, notamment les habitations laissées vacantes par les habitants durant le week-end.

Pour limiter les nuisances sonores, les "sound systems" seront orientés vers le nord-est du site dans le sens de la piste. Les enceintes tourneront donc le dos à l'agglomération rémoise. Une coupure de son aura lieu chaque jour entre 14 heures et 16 heures.

Mystère autour du nombre de gendarmes


La circulation vers l'ancienne base aérienne sera aussi réglementée. Les entrées se feront seulement par les deux accès situés sur la départementale 74. Des déviations par les autoroutes A26 et A34 seront mises en place afin que les automobiles qui se dirigent vers la fête ne traversent pas la ville de Reims pour aller vers le nord.

L'ensemble du dispositif est placé sous l'autorité du préfet de la Marne, Pierre Dartout. L'Etat n'a communiqué aucun chiffre concernant le nombre de forces de l'ordre qui entoureront la tenue du Teknival, même si le chiffre de 800 gendarmes est évoqué.

Regardez les explications de Florent Boutet :

Les derniers préparatifs du teknival

Regardez également le reportage de la rédaction, il est signé Vanessa Hirson et Yves Biron :

Un teknival sous haute surveillance

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

"La Lorraine est formidable"

Les + Lus