• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Athlétisme : Le Rémois Mahiedine Mekhissi remporte son 5e titre européen au 3 000 m steeple

© John Macdougall - AFP
© John Macdougall - AFP

Hier jeudi, Mahiedine Mekhissi a remporté le 3 000 m steeple aux championnats d'Europe de Berlin. Avec cette cinquième médaille d'or sur le Vieux Continent, il devient l'un des athlètes européens les plus titrés.

Par D.C.

En franchissant la ligne d'arrivée, il a levé son bras, tendu sa main vers le ciel, avant d'écarter ses doigts pour signifier "cinq". "Cinq", comme le nombre de médailles d'or européennes qu'affiche désormais son palmarès. Hier jeudi, Mahiedine Mekhissi a été sacré champion d'Europe du 3 000 m steeple à Berlin.

Sur la piste, le Rémois l'a emporté sans grande difficulté. Si l'Italien Yohanes Chiappinelli (finalement médaille de bronze, en 8'35''81) a mené toute la course, le Français était en tête dès l'entame du dernier tour, son accélération progressive ayant fait la différence en 8'31''66. L'Espagnol Fernando Carro a fini deuxième, en 8'34''16.

Après Barcelone (2010), Helsinki (2012) et Amsterdam (2016), Mahiedine Mekhissi glane son quatrième titre européen sur 3 000 m steeple. Avec sa victoire sur 1 500 m à Zurich (2014), il compte cinq médailles d'or européennes. À 33 ans, le Marnais devient l'un des athlètes européens les plus titrés : il rejoint l’Allemand Harald Schmidt, légende du 400 m haies, ainsi que les Britanniques Roger Black (400 m) et Mo Farah (10 000/5 000 m).


Vers une fin de carrière ?


Mahiedine Mekhissi est désormais le Français le plus couronné sur le Vieux Continent, juste devant Christophe Lemaitre, quadruple champion d’Europe et absent dans la capitale allemande sur blessure.

Samedi, le Rémois tentera de réaliser le doublé 3 000 m steeple - 5 000 m. Une victoire ferait de lui l'athlète masculin le plus titré d'Europe. Au micro de France Télévisions, il a toutefois laissé entendre qu'il envisageait une fin de carrière : "Aujourd’hui, c’était difficile. Tenir comme ça pendant dix ans, ce n’est pas facile. Je voulais vraiment défendre mon titre. Donc j'avais beaucoup de pression, beaucoup de stress. Sincèrement, c’était l'une des mes courses les plus dures en termes d’émotion. Cinq fois champion d’Europe, en cinq participations, c’est exceptionnel, c'est historique. Peut-être que j'arrêterai bientôt... Pour l'instant, la motivation est là, mais ce n’est pas facile tous les jours."
 


Revivre la course de Mahiedine Mekhissi :

 

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus