La Champagne-Ardenne durement touchée par la pauvreté

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurent Meney
Illustration : distribution de repas chauds
Illustration : distribution de repas chauds © F3 Pays catalan

Alors qu'Emmanuel Macron vient d'annoncer le plan pauvreté, l'occasion nous est donnée de faire un constat dans notre région.

Quand on évoque la problématique de la pauvreté, cela trouve un écho important en Champagne-Ardenne.  L’ancienne région se place en effet au 6e rang des régions les plus pauvres de France, d’après les derniers chiffres disponibles.

6ème rang des régions les plus pauvres


Dans les faits, près de 20 % des gens vivent en-dessous du seuil de pauvreté dans les Ardennes, et l’on est autour de 15 % dans les trois autres départements.

Chiffres à l'appui avec la notion de seuil de pauvreté : en-dessous de 846 euros par mois ou de 1015 euros, selon les modes de calculs, un individu est considéré comme pauvre en France.

Le plan pauvreté s’articule autour de deux axes :
  • la prévention de la précarité
  • l’aide à la réinsertion dans l’emploi
Beaucoup de mesures annoncées concernent donc les enfants et les jeunes. Dans les quartiers prioritaires notamment, il y aura plus de places en crèches disponibles, des petits déjeuners seront servis dans les écoles, (dans certains quartiers, un enfant sur deux vient le ventre vide en classe)

Tarifs sociaux

Les tarifs sociaux pourront être pratiqués dans les cantines.

Concernant les jeunes plus âgés, l’accent est mis sur la formation et l’emploi. L’obligation de suivre une formation pourrait être étendue de 16 à 18 ans, l’accompagnement vers l’emploi renforcé et puis, une mesure phare pour les enfants de l’assistance publique.Ils ne seront plus lâchés dans la nature à 18 ans.

L’aide sociale à l’enfance devrait être prolongée jusqu’à 21 ans.

CMU

La Couverture maladie Universelle, la CMU, sera notamment étendue à plus de bénéficiaires, et l’on attend d’ici quatre ans un net renforcement de tous les dispositifs de réinsertion par le travail et l’activité économique.

Emmanuel Macron et le gouvernement promettent 8 milliards d’investissements dans ce plan pauvreté d’ici la fin du quinquennat. 

(avec Céline Lang)
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.