Coronavirus : décès d'Alain Lescouet, maire de Saint-Brice-Courcelles dans la Marne, malade du Covid19

Mairie de St Brice-Courcelles. Le maire Alain Lescouet, 75 ans, est décédé vendredi 27 mars, des suites du COVID19. / © Google maps : Mairie de Saint-Brice Courcelles
Mairie de St Brice-Courcelles. Le maire Alain Lescouet, 75 ans, est décédé vendredi 27 mars, des suites du COVID19. / © Google maps : Mairie de Saint-Brice Courcelles

Alain Lescouet, le maire de Saint-Brice-Courcelles, près de Reims dans la Marne, est décédé le 27 mars, des suites du Covid19. Il était maire de cette commune du Grand Reims depuis 1993. Les hommages ont été très nombreux. 

Par Laurent Meney

C'est un tweet posté dans la nuit du 27 au 28 mars d'un de ses conseillers municipaux qui confirme la triste nouvelle. La mort du maire de Saint-Brice Courcelles (Marne) des suites du covid19. Alain Lescouet était âgé de 75 ans. Né le 1er août 1945. D’abord professeur de mathématiques, il était retraité de l’Education Nationale. Alain Lescouet était arrivé en tête des élections municipales le 15 mars dernier, sa liste était créditée de 73,15 % des voix face à Nicolas Saingery, 26,84 %. Selon une source proche du maire de Saint Brice, l'élu était hospitalisé depuis lundi 23 mars, mais il avait voulu rester discret sur son état de santé.
 
Le tweet de l'adjoint au maire de Saint Brice Courcelles. / © Twitter
Le tweet de l'adjoint au maire de Saint Brice Courcelles. / © Twitter


"Plus qu'un collègue, un ami"

La présidente du Grand Reims, Catherine Vautrin, a fait part de sa profonde tristesse sur Twitter. "Peinée d’apprendre la disparition d’Alain Lescouet, Vice President du Grand Reims, un homme engagé pour son territoire, un homme de bien au service de chacun. Mes pensées vont à sa famille, aux habitants de sa chère commune de Saint Brice Courcelles".
 



Le maire de Reims, Arnaud Robinet (LR) a également réagi et fait part de sa tristesse suite à ce décès d'un de ses colègues élu. "Avec le départ d’Alain Lescouet, nous perdons un homme de Bien au service de sa commune et de son territoire. Saint Brice Courcelles perd un grand maire et nous, plus qu’un collègue: un ami. Mes plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches et aux Bricocorcéliens".
 

Ex candidat socialiste à la mairie de Châlons-en-Champagne, Rudy Namur, loue le "grand coeur" du maire décédé. "Triste ce matin d’apprendre le décès d’Alain LESCOUET - Maire de Saint-Brice-Courcelles - malade du Covid-19, un franc parler et un grand cœur avec qui j’ai siégé au Conseil général entre 2011 et 2015".


Conseiller Municipal divers gauche de Saint Brice Courcelles depuis 1983, il devint Adjoint au Maire en 1986 et est élu maire pour la 1ère fois en 1993. Il sera alors d’élections en élections, renouvelé sans cesse. Le Grand Reims va lui confier la gestion des transports publics et mènera le projet de la construction du Tramway. Vice-Président de Reims Métropole de mars 2014 à décembre 2016, il va gérer la collecte et l’élimination des ordures ménagères.

Les réactions sont déjà nombreuses suite à cette annonce. Mario Rossi, vice-président du conseil départemental de la Marne et adjoint (UDI) au maire de Reims, s'est par exemple exprimé sur Facebook. "Effondré d'apprendre le décès d'Alain Lescouet, maire de Saint Brice Courcelles. Un compagnonnage de plus de 20 ans au travers du conseil communautaire. Au-delà des étiquettes, il avait accompagné les projets de transport auprès de Jean Louis Schneiter qui lui portait une affection sincère. Pour les Restos du Cœur, il m'avait accueilli pour créer un jardin d'insertion dans sa commune. 

Un homme d'écoute, sensible et généreux : un modèle d'humanisme et de discrétion. Très triste, je présente toutes mes condoléances à sa famille et à ses nombreux proches.
-Mario Rossi, vice président (UDIdu conseil départemental de la Marne

Homme de convictions

Ancien adjoint d'Adeline Hazan, spécialiste des mobilités et des transports. Il fut l'un des derniers maires de gauche dans le Grand Reims. Mais pas sectaire et pouvait discuter avec la droite. Réputé assez dur dans les négociations, avec la CGT de Citura quand il a été adjoint aux transports à Reims Métropole, comme on disait à l'époque. A Saint Brice, il était très apprécié. Il fut aussi le dernier maire qui a maintenu la semaine des 4 jours et demi à l'école. Un homme de convictions. 
 
Alain Lescouet / © Document remis
Alain Lescouet / © Document remis

Au 1er janvier 2017 Reims Métropole et les communautés de communes qui l’entourait ont fusionné pour devenir la communauté urbaine du Grand Reims. Élu vice président de cette communauté urbaine Alain Lescouet sera alors en charge des voiries, des parkings en ouvrage et de la fourrière automobile. 
 


Les habitants de Saint Brice Courcelles reconnaissent une certaine qualité de vie entre de bonnes infrastructures, l’école de musique en lien avec l’école élémentaire, une médiathèque et la présence de bon nombre d’associations. Parmi elles, le club sportif de handball de la commune. Sa présidente, Catherine ROUSSEL, évoque avec émotion et sincérité le décès du plus fervent et ancien supporter de son club. Par ailleurs photographe de bon niveau. 
 

"Généreux et attentif"

"Infaillible spectateur à chaque match à domicile, il aimait venir faire des photos de la tribune basse et partager ces moments festifs, encourageant dans la victoire comme dans la défaite. Homme de conviction et de progrès, il était moteur dans les changements qui sont intervenus dans l’enceinte sportive, veillant toujours à allier confort et modernisme. Nous pensons avant tout à sa famille, à ses collaborateurs de la Mairie, à ses amis et présentons au nom de tout le club et des ses dirigeants nos sincères condoléances".

L'association culturelle rémoise Nova Villa a également tenu à saluer un homme généreux et attentif.  Son président, Joel Simon, a partagé son émotion samedi après-midi. "Alain (Lescouet), c'est l'un de mes derniers coups de téléphone au bureau avant que le Cellier ne ferme pour cause de confinement. Il partageait notre tristesse de l'annulation du festival. Le soir de sa réélection, je l'avais félicité, aussi pour son score, il m'avait renvoyé un message d'encouragement pour Méli'môme, triste de l'annulation.

Nova Villa a perdu un vieux compagnon de route, un ami, un allié très précieux au soutien indéfectible et au regard paternel.
Aujourd'hui, nous sommes profondément tristes et nous pensons très affectueusement à son épouse et à ses enfants".


La mort du maire touché de plein fouet par le virus du covid19, laisse les habitants de Saint-Brice, les 3.522 Bricocorcéliens, dans un état de sidération. Sans pouvoir manifester leur chagrin autrement que par les réseaux sociaux, face à la perte d'un élu engagé au service de tous. Confinement oblige...
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus